Présidentielle 2016 : L’OPAD se déclare satisfait du déroulement du vote

dimanche 28 août 2016 Société & environnement


La mission d’Observation Panafricaine de la Démocratie (OPAD) conduite par Sylvestre Ntibantunganya, ancien président du Burundi a annoncé à l’occasion d’une rencontre avec la presse ce dimanche 28 août 2016, sa satisfaction à propos du déroulement du vote du 27 août dernier sur l’ensemble du territoire gabonais.

Loin d’ignorer les légers incidents constatés ici et là, l’Observatoire Panafricain des la Démocratie a tout de même reconnu que le scrutin d’hier s’est globalement bien déroulé. " Nous venons soutenir la dynamique démocratique au Gabon qui se distingue depuis des années par la paix et la démocratie... La mission est de consolider ce facteur... A ce stade de l’évolution du processus, nous constatons que cela se poursuit et nous souhaitons que cela se poursuive ainsi jusqu’au terme du processus électoral pour l’intérêt de la nation" a déclaré Sylvestre Ntibantunganya, chef de mission de l’OPAD.

La mission de l’OPAD entend poursuivre son action jusqu’à la fin du processus électoral notamment avec le contentieux électoral et la comparaison des procès-verbaux des différentes parties. " Notre but est de poursuivre notre travail jusqu’à l’aboutissement du processus. De la proclamation au contentieux, la confrontation des différents procès- verbaux que détiendront les candidats ainsi que le respect de la procédure par les différents acteurs" a déclaré Djovi Gally, président de l’OPAD.

La présence de cet organisme spécialisé dans l’observation des scrutins en Afrique est dû au caractère sensible et aux tensions liées aux conditions de l’organisation du scrutin qui vient de se tenir, d’où cet mission politique de haut niveau composée de deux anciens premiers ministres, un sénateur, un ancien président etc... qui ont pour mandat de suivre le déroulement du scrutin, de contribuer par leurs conseils, à la bonne tenue du scrutin, de concourir à l’épanouissement du contexte sociopolitique à la veille, pendant et après le vote. " Nous venons afin de prévenir les conflits" a declaré Djovi Galli, qui a affirmé que la mission conduite par Sylvestre Ntibanganya s’exprimera dans les tous prochains jours sur le déroulement de l’ensemble du processus électoral afin que les conclusions qui en ressortiront soient connues de tous.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs