Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

mercredi 6 avril 2016 Politique


L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama s’est déclaré candidat à l’élection présidentielle de cette année, hier 5 avril au quartier Okala, dans le 1er arrondissement de Libreville. Si cette annonce suscite des sentiments et appréciations mitigés, il n’en demeure pas moins vrai qu’elle risque de bouleverser l’ordre établi. D’ailleurs certains observateurs y voient même une redistribution des cartes. La physionomie du scrutin va-t-elle changer ?

Ca y est ! Ce qui était encore jusque-là une rumeur s’est concrétisé hier. L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama a annoncé officiellement sa candidature, au cours d’une déclaration qu’il a tenue au sein de l’une de ses résidences privées, au quartier Okala. Pour beaucoup c’est l’un des derniers piliers de la maison PDG qui tombe, et laisse ainsi vacillant le parti secoué, par une vague de démissions inédite, depuis la mort de son fondateur, Omar Bongo en 2009. Comme tous les autres, c’est donc à un véritable réquisitoire contre Ali Bongo Ondimba auquel l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est livré. Un véritable discours fleuve, long d’une quarantaine de minutes.

Toutefois, ce dernier, tout comme d’autres avant lui, a reconnu sa participation et part de responsabilité à l’état actuel de la gouvernance du pays. Puis l’homme a devisé sur les motifs de son retrait du directoire du PDG. Ce dernier n’a pas manqué d’évoquer la crise de confiance entre l’institution dont il avait la charge et l’exécutif. Guy Nzouba Ndama accuse Ali Bongo de s’être entouré de ‘’gens animés d’un appétit vorace et d’une soif inextinguible de l’enrichissement facile".

Pour le désormais ancien président de l’Assemblée nationale qui dénonce la multiplication des éléphants blancs depuis sept ans, Ali Bongo n’a excellé que dans la communication au lieu de l’action. C’est pourquoi, "face à l’indignation de nombreux compatriotes", il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle d’août 2016. "En prenant cette décision, je ne veux être ni un héros ni un martyr. Ma décision se résume dans un seul souci : Gabon d’abord", a-t-il dit.

Une candidature qui change tout ?

On est tenté de se le demander, tant Guy Nzouba Ndama, au-delà de sa responsabilité dans la gestion du Gabon par le PDG (responsabilité qu’il assume d’ailleurs), est avant tout un vieux routier de la politique gabonaise pour être issu de "l’incubateur politique de Bongo". Et pas n’importe quel vieux routier, l’homme a été pendant 19 ans président de l’Assemblée nationale sous les couleurs du parti au pouvoir. Ce qui contribue largement, pour un personnage de cette trempe à se faire une large audience politique.
Ce qui amène certains à penser qu’avec un Guy Nzouba dans la danse, c’est toute la conception de l’élection jusque-là favorable à Jean Ping et Ali Bongo tous deux pressentis comme les deux meilleurs challengers, qui va être redessinée. On assiste donc là à une redistribution des cartes, qui n’est plus favorable ni à Ping ni à Ali Bongo. Mais à une compétition ouverte que nombreux présentent déjà favorable à l’ancien patron de l’Assemblée nationale gabonaise.

Au-delà de son aura d’ancien baron du PDG, l’homme bénéficie du soutien du mouvement « PDG H&M », une aile dissidente conduite par 12 autres députés dénonçant la politique menée par Ali Bongo depuis sept ans. Avec la candidature de l’élu de la Lolo-Wagna, c’est presqu’un déclic qui vient déjouer touts les pronostics et autres supputations ayant court jusqu’ici. Avec Le soutien du PDG Héritage et modernité, il pourra rafler les suffrages des populations du sud (pour ses affinités ndzébi), du centre, et même du nord (pour l’appui de certains députés dissidents). Lesquels députés sont des élus nationaux disposant de fiefs électoraux. Ce qui n’est pas anodin, surtout qu’ils se disent encore du PDG (bien que dissidents). Un PDG nouveau ! Un argument qui risque de faire pencher la balance en leur faveur quand on sait l’enracinement et le besoin du renouvellement du parti au pouvoir. Voilà qui vient relancer désormais la compétition.


Charles Nestor NKANY

Vos commentaires

  • Le 8 avril à 16:10, par gabonais libre En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    En fait je réalise une fois encore que les gabonais sont naïfs. Les discours de l’unité, on les a toujours entendus mais rien ne s’est concretisé. Le véritable pb c’est : Qui acceptera de soutenir l’autre ?

    Tout le monde sait que Guy Nzouba Ndama est l’instigateur du discours anti-fang, il devient curieusement saint mais de quelle unité parle t-on ?
    Arrêtons de rêver le mal est profond. Je crois que tous ces vieux doivent partir et laisser la place aux jeunes

    Bien dit. si tous raisonnaient comme toi, personne n’assistera au meeting de ces vieux poumons qui refusent de prendre la retraite et d’investir l’argent amassé sur le dos du peuple, au profit des jeunes qu’ils tiennent soit disant à cœur. bla bla bla ...... YA ALI continue ton affaire, toi au moins tu nous fais rêver positivement.

    • Le 5 mai à 14:38, par Un gabonais En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

      J’aimerais vs posé une question de quelle vieillesse il s’agit physique mentale misticospirituel je pense que non mais politique ainsi donc tous son vieux ali bongo a près de 30 ans de carrière politique alors qui est plus vieux que qui

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 16:10, par gabonais libre En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    Du déjà vu et du déjà entendu. arrêtez de nous distraire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 15:50, par gabonais libre En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    Ya ALI faces aux papis ; Ya pas match

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 11:35, par SANDOUNGOUT En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    ALI BONGO ONDIMBA l’apprendra à ses dépens. Ce qui est sur ce qu’il est entrain de payer le prix de son arrogance, sa suffisance, son refus d’être à l’écoute des populations.Il n’écoute que ceux qui l’ont enfermé dans une tour de Babelle, ce qu’on lui miroite mystiquement,le compte à rebours va commencer pour lui. Lui même là-bas ho ! ho : ho !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 11:16, par ada En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    On ne peut pas changer le changement, c’est ainsi depuis la nuit des temps : ça prendra du temps, mais cela arrivera ! C’est dommage de seulement parler sans poser des actes ! Le budget proposé par le gouvernement qui n’est pas en faveur du peuple a été voté : seuls quelques élus se sont abstenus et à ma connaissance, n’était-il pas parmi ces élus-là ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 11:11, par junior En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    Facile de se féliciter des propos de Guy Nzouba Ndama alias M.Guy. A t-il écouté la voix du peuple en 2009 quand il avait comploté pour qu’Ali fasse son coup d’état ? Arrêtons d’avoir la mémoire courte dans ce pays. Nzouba écoute t-il les récriminations de ses compatriotes dans la Lolo Wagna. 25 ans Deputé, plus de 15 ans President de l’assemblée nationale comment fait il pour accéder à son village ? Quels sont les projets majeurs et structurants auxquels il a concourus en dehors des propositions de lois tordus qu’il a initiées sur l’élection à un tour et sur la polygamie ? S’il vous plaît soyons sérieux. M.Nzouba gagnerait à nous faire partir Ali, Marie Madeleine, Biyoghe et lui même car ils sont ceux qui nous ont foutus dans le trou en 2009. S’il veut faire sa repentance je l’accepterai et applaudirai mais pour l’instant je dis non.....

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 11:06, par florence En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    Après 6 ans ? Où était-il ? C’est médecin après la mort voir l’inhumation de notre pays… Un élu du peuple qui ne parle qu’à demi mot…

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 11:00, par oyane En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    C’est maintenant que vous daignez dire qu’il faut écouter la voix du Peuple ? Mais de quel peuple parle-t-on ?
    Continuez comme vous avez toujours fait en faisant fie du peuple… Cela a toujours marché jusqu’à présent ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 10:55, par ibrahim En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    Bassé ! Tout ces scénarios observés dernièrement des uns et des autres ressemblent à de la diversion.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril à 10:50, par hortence En réponse à : Présidentielle 2016 : Guy Nzouba Ndama va-t-il changer la donne ?

    C’est vrai qu’il n’ y a que les idiots qui ne changent pas mais, quand on connait l’implication de l’homme dans la vie publique de notre cher Gabon, il m’est difficile de croire à ses larmes de crocodiles. Guy a, malgré le discours d’Omar Bongo du 1er décembre 2007, oeuvré à l’ascension d’Ali Bongo au pouvoir en 2009. Guy Nzouba tient les leviers du pouvoir législatif sans prêter attention aux intérêts du peuple gabonais. il sort d’un profond sommeil pour se rappeler que le peuple a des attentes non satisfaites. quelle hypocrisie !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs