Présidentielle 2016 : Désiré Mounanga dévoile son projet de société

mardi 17 mai 2016 Speciales


Désiré Mounanga, candidat déclaré à la présidentielle d’août prochain a dévoilé les trois axes stratégiques de son projet de société, le samedi 14 mai dernier à la Chambre de Commerce de Libreville.

Sans sourciller, Désiré Mounanga a d’entrée de jeu fustigé la gestion financière, démocratique et sociale scabreuse des dirigeants de l’heure.Pour lui, l’actuel système a asservi le peuple gabonais durant 49 ans, dont certains membres réclament désormais le titre d’opposants. « Je propose un nouveau paradigme… avec des hommes nouveaux… un gouvernement paritaire composé de 30 membres (hommes et femmes) » a déclaré Désiré Mounanga.

Se définissant comme le ‘’porteur de l’impossible’’, Désiré Mounanga a égrené les grandes lignes de son projet présidentiel qui s’appuie sur trois axes majeurs et stratégiques dont l’instauration du Nouvel Ordre National (N.O.N), l’instauration d’une Démocratie Collégiale et celle d’une Gouvernance par Compassion.

S’inspirant de chapitres et de versets Bibliques, le candidat et par ailleurs homme de Dieu, veut instaurer un nouvel ordre national par le renforcement de la justice, de la paix et de la joie. Le refus de toute forme d’oppression, d’inégalité et d’injustice, d’instrumentalisation et d’asservissement, du rejet du profilage ethnique et religieux et de l’annulation de toute alliance maléfique contractée par la vieille classe politique dirigeante et philosophique, constitue son crédo.

A en croire Désiré Mounanga, le Nouvel Ordre National passe par une gestion démocratique collégiale reposant sur le « tricéphalisme »politique (le pouvoir supérieur, le local et le consultatif) qui conduit à la fin d’un système quasi monarchique en République gabonaise et à la fin de l’impunité. "L’heure est désormais à une Gouvernance de Compassion", estime-t-il. La création de 30 000 emplois, la construction de 150 000 logements sociaux lors du premier septennat, la gratuité scolaire et des soins de santé, pour tous, la modernisation des infrastructures (routes et édifices publics) sont autant d’éléments constituants le projet de société de Désiré Mounanga.

Financements ?

« Selon les instances internationales, chaque gabonais devrait toucher au moins 500.000 f cfa, au regard du PIB… En 2016, le budget de l’Etat gabonais avoisine les 3000 milliards, avec cet argent on peut tout faire. Mais, nous vous présenterons ultérieurement un projet chiffré. Pour l’instant, nous ne sommes pas en campagne. Je vous ai présenté uniquement les 3 axes principaux de mon projet de société » a déclaré Désiré Mounanga, avant d’inviter les Gabonais épris de paix et de justice à le rejoindre.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs