Présidentielle 2016 : Des Gabonais refugiés à Kyo-si !

mardi 6 septembre 2016 Speciales

A en croire le media camerounais Camer Post, la ville de Kyo-si accueille des dizaines de Gabonais qui ont fui les violences post-électorales au Gabon.

Suite aux violences post-électorales de l’actuelle présidentielle, des Gabonais se sont rués sur la ville de Kyo-si, au Cameroun, peu après l’annonce des résultats par le Ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya. Selon des sources concordantes, les autorités camerounaises ont renforcé les mesures de sécurité, afin d’éviter les débordements et maîtriser l’afflux des populations en provenance du nord du Gabon.

« Nous avons momentanément décidé de quitter le Gabon, le temps de voir comment les choses vont évoluer. Nous redoutons que la crise perdure surtout que les violences en cours entrainent la destruction des biens, pire on compte déjà des premiers morts », s’est ainsi exprimé un ressortissant gabonais dans les colonnes de Camer Post à son arrivée en terre camerounaise.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs