Présidentielle 2016/ Chronique de l’Agitateur : Roland Désiré Abba’a, un candidat qui les a bien en place !

mercredi 24 août 2016 Speciales


Le candidat indépendant à la présidentielle du 27 août prochain, Roland Désiré Abaa’a Minko, mérite un respect maximum. Rien à voir avec ces guignols qui font le nombre dans cette course au pouvoir sachant bien qu’ils ne seront jamais élus. Bon, ils sont là quand ’même juste pour le CV et pour meubler la nécro lorsqu’ils quitteront pour toujours leur masse de chair. On écrira à leur sujet : ‘’ancien candidat à la présidentielle de 2016’’. Ah les salopards savent pourtant qu’ils feront le plus minable score (0 et quelque chose), mais ils y vont quand-même quitte à contribuer à détruire des arbres pour fabriquer du papier qui portera la trace de leurs tronches sur les bulletins de vote !

Roland Désiré Abba’A force mon admiration. Ils sont rares ce genre de spécimens qui croient en leurs idées et sont prêts à en payer le prix jusqu’au sacrifice suprême. Son projet de société, loin de compter des centaines de pages comportant de trucs imbéciles bons à terminer dans les latrines ou à être conservés aux archives nationales ou rangés dans un musée afin que les générations futures aient une nette idée de leur vision étriquée de la marche du pays. Son projet se résume à deux points essentiels : mettre en place une nouvelle loi fondamentale et dépoussiérer les accords passés avec l’ancienne métropole.

Une petite révolution historique en fait et qui, sans doute, ouvrira au Gabon les portes de la deuxième République. Cet ancien gréviste de la faim connu pour son engagement contre des accords historiques passés peu avant les ‘’indépendances’’ entre indigènes et les colons Blancs, a le courage de ses idées et il les assume en toute âme et conscience !

S’il est convaincu que les Gabonais ne lui accorderont jamais leurs suffrages, il reste néanmoins certain d’une chose : les Gabonais sauront saisir la pertinence de son message et le sens de son combat. Roland Désiré Abba’a Minko rêve d’un Gabon libre, un Gabon qui doit s’affranchir de l’engrenage colonialiste, un Gabon qui ne doit pas être dirigé par des dirigeants politiques vampirisés par les forces du mal, les sorciers Blancs.

Il rêve d’un Gabon libre de toute influence extérieure ; non pas un Gabon qui reçoit ses ordres de l’Elysée. Il rêve de voir la fin de la prédation des matières premières du sous-sol qui ne profitent pas aux Gabonais mais à la France. Ce bout d’homme à la rhétorique tenace et au regard vif veut entrer en guerre contre ces colons des temps modernes qui veulent perpétuer la vassalisation du Gabon et son peuple comme à la belle époque de triste mémoire.

Le pays est insolemment riche mais son peuple croupit dans la misère la plus insondable. Les accords doivent être revisités et le Gabon doit obtenir sa véritable indépendance pas celle distribuée à tour de bras par un certain Général De Gaulle, ancêtre de la françafrique, bras séculier de Paris en Afrique francophone.

Les couilles, il les a bien suspendues ! Il hurle avec une rage consciente pour dénoncer la mainmise de Paris sur l’évolution de nos Etats. Car l’heure pour lui est venue pour que cesse cette prédation des richesses du Gabon qui doit choisir en toute indépendance ses partenaires économiques et diplomatiques. Et que cesse l’embrigadement d’une République et ses citoyens au nom des accords coloniaux viciés et qui sont plus le fait du plus fort contre le plus faible et non une coopération entre deux Etats souverains.


L’Agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs