Poursuite de la grève et nouvelle stratégie d’actions pour la CONASYSED

mercredi 12 avril 2017 Société & environnement


L’interdiction de la CONASYSED et la suspension de solde de plusieurs enseignants n’a pas entamé le moral des enseignants grévistes qui ont ce mardi 11 avril 2016 au terrain de basketball du quartier Awendjé, décidé du maintien du mouvement d’humeur entamé par le syndicat, prolongeant ainsi le bras de fer avec le Ministère de l’Education nationale. Au contraire, les leaders syndicaux annoncent une stratégie nouvelle d’actions.

Le paiement de la PIP et des vacations (avec des fortunes diverses) aurait-il pu conduire à une inflexion de la posture des enseignants après l’interdiction d’activités de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (CONASYSED) ainsi que la suspension de solde de plusieurs enseignants ? « Le paiement de la PIP et des vacations n’étaient pas une condition préalable pour la reprise des cours. Notre cahier de charge a été déposé sur la table du gouvernement le 15 décembre 2015 et comporte à ce jour près de 20 points » a déclaré Louis Patrick Mombo, délégué administratif de la CONASYSED.

Selon le délégué administratif de la CONASYSED qui a fait un point de l’ensemble des revendications, 20 au total contenues dans le cahier de charge sur la table du gouvernement, seules quelques-unes ont trouvé un début de solution. La poursuite de la grève comme l’indique le vote en assemblée générale de la CONASYSED ce 11 avril 2017 indique, selon les enseignants, le degré de considération qu’accorde le gouvernement à la revendication syndicale de la CONASYSED. «  L’interdiction de la CONASYSED par le gouvernement est une illustration de son mépris de la situation scolaire et étudiante au Gabon. En plus c’est une incongruité d’interdire la CONASYSED vu que le même gouvernement voudrait voir la grève prendre fin. C’est elle qui a lancé la grève et il n’y a qu’elle pour la suspendre. Son interdiction n’y changera rien » s’est exclamé un enseignant sous couvert d’anonymat.

Une suspension d’activités qui a décidé les membres de cette structure syndicale à adopter une nouvelle stratégie d’actions autour de la Dynamique Unitaire (DU) sous la houlette de Jean Rémy Yama qui a déclaré « Nous voulons atteindre le même objectif en procédant autrement ». Une stratégie que les leaders syndicaux entendent soumettre à l’approbation des membres de ces syndicats dans les tous prochains jours.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs