Poste gabonaise : vers un plan de licenciement économique

jeudi 10 décembre 2015 Economie


La poste gabonaise continue de convulser. Les autorités envisagent de licencier pour raisons économiques. La direction générale, les partenaires sociaux en réunion mercredi 9 décembre avec le ministre de la Poste et de l’Economie numérique sont tombés d’accord pour un recensement physique des agents qui seront payés ce mois de décembre par chèques.

La poste traverse toujours une zone de turbulence. Pour preuve, les autorités souhaitent faire un recensement des nombreux agents qui ne travaillent pas. A travers le territoire national, ils sont presque 800. « Nous sommes nombreux à la poste mais tout le monde ne travaille pas » précise Jean Clair Mboutsou Ditengou, le secrétaire général du syndicat des agents de la poste (SYNAPOST).

La décision de licencier a déjà été prise. « L’objectif étant d’oxygéner les finances pour rendre compatible les recettes et les charges » affirme le secrétaire général du syndicat des agents de la poste qui soutient cette mesure en attendant que le gouvernement trouve les fonds pour accompagner le plan social.

En raison de la dimension internationale de la poste gabonaise, le ministre de tutelle, Pastor Ngoua N’neme, a affirmé que le gouvernement va trouver les moyens pour sauver cette structure publique.

Mais le SYNAPOST, accuse le même gouvernement d’être responsable de cette situation car à ce jour, la lumière n’a pas été faite sur les responsables des nombreux détournements de fonds qui ont mené à la crise que traverse cet établissement. Jean Clair Mboutsou Ditengou enfonce le clou en accusant l’ancienne direction générale d’être responsable de cette crise financière.

C’est la première fois dans l’histoire de la poste que les salaires seront payés au-delà du 5 du mois, c'est-à-dire deux semaines après la date normale. Cette semaine, le Directeur de la poste a indiqué au personnel qu’il n’est pas sûr que les salaires soient disponibles dans des délais raisonnables. 


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs