Poches de sang : Le CNTS cherche donneurs !

mercredi 11 mai 2016 Santé


La situation est critique ! Le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) logé dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Libreville manque cruellement de sang. Un grave danger, notamment pour les patients sous dialyse, les accidentés de la route et autres victimes d’hémorragie, pour ne citer que ces cas.

Trouver une poche de sang dans les différentes structures hospitalières locales relève ou presque du miracle ! D’ailleurs le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), peine à couvrir le territoire national du liquide vital. Et comme à ce jour, aucun substitut sanguin n’est disponible, la difficulté est d’autant plus grande pour le CNTS. C’est en ce sens qu’il faut comprendre cet appel au don, lancé par les responsables du CNTS. Pour ce faire, toutes les bonnes volontés sont sollicitées, anciens et nouveaux donneurs.

Si l’on s’en tient aux témoignages recueillis sur les lieux, la majorité des dons de sang émane à 70% des proches des personnes dans le besoin et 30 autres résultent d’actions volontaires. Face à cette réalité, le CNTS souhaite que le don de sang devienne un geste préventif, histoire d’atteindre les objectifs fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé, (OMS), selon lequel la totalité des dons doit être mise à l’actif des donneurs bénévoles ou volontaires.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs