Pierre Emerick Aubameyang dévoile les limites de la communication de la Fégafoot

jeudi 19 novembre 2015 Sport


Critiquée déjà pour n\’avoir pas fait le bilan de la participation du Gabon à la CAN Guinée Equatoriale 2015 afin de rendre compte au contribuable, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) s\’est loupée à nouveau en alimentant une fausse rumeur sur les raisons de l\’indisponibilité de Pierre Emerick Aubameyang contre le Mozambique en match aller des éliminatoires du Mondial 2018.

La Fégafoot qui parlait d'une élongation pour justifier l'absence de Pierre Emerick Aubameyang lors du match aller des éliminatoires du Mondial 2018, le 11 novembre dernier vient d'être contredite par un démenti du concerné.

"Une rumeur a circulé selon laquelle j'ai contracté une élongation, il n'en est rien. Par contre au sortir du derby joué la veille avec mon club, j'avais ressenti une douleur au niveau d'un orteil. Ce qui avait permis au staff médical du Borussia Dortmund de voir en profondeur ce cas qui a été soigné", a déclaré Pierre Emerick Aubameyang.

Loin d'être anodine, la déclaration de Pierre Emerick Aubameyang vient dévoiler la faiblesse et les approximations  de la communication de la Fégafoot dirigée par Pierre Alain Mounguengui, en perte de popularité.

Comment comprendre qu'une institution comme la Fégafoot puisse parler d'une élongation sur sa page facebook officielle sans se rapprocher de Pierre Emerick Aubameyang pour en savoir plus sur son état de santé ?

"Au lieu de ventiler des fausses informations là où il ne faut pas, la Fégafoot aurait gagné en crédibilité en édifiant les gabonais sur la mauvaise conservation des aliments à l'origine de la gastro-entérite qui a diminué physiquement les Panthères en match aller à Maputo" a indiqué Max Dikambi, supporter des Panthères

Par ailleurs, la Fégafoot n'en est pas à son premier raté en terme de communication. Nombreux sont ceux qui se souviennent de la guerre interposée que s'était livrée certains membres du département communication de la Fégafoot à la suite du thriller aberrant vécu par les Panthères du Gabon qui devaient se rendre à Lusaka pour affronter la Zambie en amical en septembre dernier.

Récemment la Fégafoot avait rédigé un article sur son site internet qui présageait un forfait des Panthères A' contre le Tchad à Ndjamena pour des raisons de finances en pointant directement du doigt le ministère des sports.

« Le ministère des Sports se refuse à financer ce déplacement au motif que le Cocan Gabon 2017 aurait récupéré la totalité des budgets alloués aux équipes nationales, toutes catégories confondues, et que par conséquent il n’y a plus de fonds pour financer les activités des équipes nationales », peut-on lire sur le site internet de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), qui dit avoir signé une convention avec le Cocan pour placer la sélection 

A la surprise de tous, le ministre de tutelle Blaise Louembé interrogé sur la question avait alors traité de mensongère cette information avant d'ajouter que le forfait n'était que dans la tête des personnes qui l’avaient annoncé.

Voila des raisons suffisantes qui poussent certains gabonais à douter désormais de la crédibilité du travail et des informations livrées par le service communication de la Fégafoot qui crée la confusion dans l'esprit des fans et sympathisants de l'équipe nationale. 


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs