Photographie : « Lumière, l’homme Bantu en quête de connaissance », l’exposition de Massassa-Bunny Claude !

lundi 18 décembre 2017 Culture & people


L’exposition des œuvres photographiques vente Lumière (l’Homme Bantu en quête de connaissance, lancée le mercredi 13 décembre dernier s’est achevé vendredi 16 du mois en cours, dans les galeries Efaro de Libreville, sur la totale satisfaction totale de son initiatrice, Claude Bunny Massassa.

Invitation dans le monde invisible, méconnu des Hommes ou l’être assis sur une natte intemporelle, bercé par des notes ancestrales de la harpe (Ngombi), l’exposition photographique sur le thème Lumière, l’Homme en quête de connaissance de Claude Bunny Massassa a pris fin vendredi dernier aux galeries Efaro de Libreville. Selon Claude Bunny Massassa, la lumière est l’illumination de l’être et dans le cas de l’initié elle devient la reconnaissance de l’âme, de sa force intérieure. « La lumière qui devient esprit est à chacun d’entre nous et nous sommes lumière » dit elle.

Par ailleurs, d’après la jeune artiste photographe, à travers cette exposition, l’être découvre que l’initiation est donc une nouvelle naissance. Une vie spirituelle symbolisée par le feu, la trilogie des couleurs divines, ocre, noir, blanc.
Trois principaux thèmes que sont « transcendance » qui exprime le passage de l’Homme du rêve à la réalité, « Quête de la lumière », exprimant la recherche de connaissance et le chemin, « la Purification » qui est l’abandon d’une vie antérieure, la rencontre de l’Etre Moi ont sous-tendus cette exposition .

Après la promesse de soutien du ministre des PME/PMI, Biendi Manganga Moussavou à l’ouverture, Claude Bunny qui a remis un tableau en guise de cadeau au président du Centre International de civilisation Bantu (CICIBA), pour sa présence depuis le premier jour, a tout aussi bénéficié de promesses d’accompagnement dans la suite de sa carrière de ce dernier. « Par mois, c’est 23 pays membres du CICIBA qui vont se retrouver à travers ce tableau qui nous apporte la lumière de notre identité Bantu. L’année prochaine nous allons présenter à des étrangers de très haut rang ce tableau. Il est de notre devoir de chercher le bébé dans son berceau, pour l’accompagner dans sa maturation. Je vous rassure du soutien du CICIBA pour une bonne partie de votre carrière », a déclaré le patron du CICIBA


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs