Pétrole : Total Gabon cède une partie de ses actifs à Perenco

mardi 28 février 2017 Economie


Total Gabon vient de conclure avec la compagnie pétrolière Perenco, pour un montant de 175 milliards de francs CFA, un accord de cession de 100% de Total Participation pétrolières Gabon. La transaction concerne la cession de 10 champs mais devra au préalable être validée par les autorités gabonaises.

Dans un contexte marqué par la volatilité du marché pétrolier et dans lequel de nombreuses compagnies pétrolières ont des difficultés à enregistrer des résultats positifs, l’heure est au choix des priorités. Consciente donc de cette réalité, Total Gabon a décidé de céder 100% de Total Participation pétrolières Gabon à la compagnie pétrolière Perenco. La transaction concerne la cession de dix champs détenus par l’unité de la compagnie pétrolière et « la vente d’intérêts détenus par la société Total Gabon (58%) dans cinq champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez ».

Hors ajustement, le montant global des transactions est évalué à environ 350 millions de dollars soit, 175 milliards de francs CFA pour un total de production cédé d’environ 13 000 barils par jour. Par cette opération, dans un contexte de troubles économiquesmajeurs, la compagnie Total veut « créer de la valeur en monétisant des actifs matures et en tirant partie des synergies par le transfert de la conduite des opérations ».

Concentration

La volonté du groupe n’est pas de partir du Gabon mais bien au contraire, confirme la compagnie dans un communiqué, de « se concentrer sur la maximisation de la valeur de ses principaux actifs stratégiques opérés ». En effet, de plus en plus en proie à des résultats décevants au Gabon après des années de réussite, Total a cerné l’enjeu de garder le cap quitte à sacrifier quelques actifs.

Ainsi, cette transaction permet certes de transférer une partie importante des actifs de la compagnie à Perenco mais elle offre une garantie : la pérennité de Total Gabon dans une période économique où l’ « efficacité opérationnelle » se fait rare. « L’opération permet ainsi à Total Gabon de se concentrer sur ses principaux actifs afin de pouvoir assurer dans les meilleurs conditions la pérennité de nos activités  », conclut le président de Total Gabon, Guy Maurice.


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs