PAZH : Les coopératives des pêcheurs de Lambaréné gratifiées de matériels !

vendredi 29 juin 2018 Société & environnement


Dans le cadre de la préservation de l’environnement dans le Bas-Ogooué, le Projet d’Appui à la gestion durable des Zones humides critiques du Gabon, (PAZH), a fait don d’un important lot de matériel de pêche et enveloppes financières aux coopératives de pêcheurs à la mairie de Lambaréné mardi dernier.

Les présidents de trois coopératives de pêcheurs, ont reçu du matériel conforme à la réglementation en matière de pêche du Projet d’Appui à la gestion durable des Zones humides critiques du Gabon (PAZH), lors d’une récente cérémonie organisée à la mairie de Lambaréné. C’est en présence du Secrétaire Général de province représentant le gouverneur du Moyen-Ogooué, empêché, Foula Jean-Aimé, de la Représentante de la Banque mondiale, Alice Ouedraogo, du Secrétaire Exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux Lee White, du Directeur Général adjoint de l’Environnement et la protection de la nature Ange Simplice Boukinda et du coordonnateur du PAZH, Faustin Ondamba que les présidents des coopératives, (Ndlr : « Cité des héritiers », « Inoungouna 1 » et « Mapekouet-Adondang »), ont reçu un don composé de 3 pirogues, 3 fumoirs, et certains équipements de pêche tel que des gilets de sauvetage, glacière et balance.

Deuxième du genre cette année 2018, ce don s’inscrit dans le cadre de la « sous-composante 2. 3. Sous-dons des microprojets » du Projet d’Appui à la gestion durable des zones Humides critiques du Gabon. Objectif : venir en appui au financement d’Activités Génératrices de Revenus (AGR). Lequel appui consiste à aider les communautés voisines des sites Ramsar, sélectionnées dans le but de créer des microprojets pour la gestion durable des zones humides et l’amélioration de leurs conditions de vie. Dans cette perspective la coopérative des pêcheurs d’Anvem a également reçu un chèque d’une valeur de 14 445 000 de FCFA. L’association des Femmes Catholiques du Gabon a, quant à elle, reçu un chèque d’un montant de 18 445 000 FCFA pour développer une activité de fabrication de savon à base de moabi, sans utilisation de produits chimiques…une activité en faveur de l’autonomisation des jeunes femmes dans la précarité à Lambaréné. Après la remise des dons, les autorités se sont dirigées vers des sites sur lesquels des fumoirs ont été construits, pour leur inauguration, notamment au village AZO2.

Désormais, les heureux bénéficiaires devront contribuer à la sensibilisation des pêcheurs de leur zone d’activité sur les pratiques de gestion durable dans ce domaine, participer activement au processus d’élaboration des plans de gestion des pêches et enfin apporter leur appui dans le renforcement des connaissances sur les ressources halieutiques, en participant au « programme de suivi des captures », en collaborant avec le projet et la Direction générale des pêches et aquaculture (DGPA).
Pour rappel, le projet d’appui à la gestion durable des zones humides critiques du Gabon (PAZH), s’inscrit dans la stratégie de partenariat entre le Gabon et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM). Ce dernier étant géré par la Banque Mondiale.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs