Patrick Louembet, le peintre de l’irrationnel !

jeudi 7 avril 2016 Culture & people


Traduire à travers peinture la culture, l’art esotérique, les contes, légendes et mythes du Gabon, telle est l’œuvre, mieux la passion de MYLP, les initiales d’Yvon Patrick Louembet Mavoungou, un artiste gabonais ayant déjà réalisé plusieurs œuvres dont « Jazz », (relative aux ségrégations vécues par les femmes), « le Ngombiste », « Mukundji » , « Marine », « les enfants de la création », une mythologie des deux premiers être, (DISUMBA et NDZAMBE KANA), dans la tradition BWITI, « les radieuses » et bien d’autres œuvres portant la signature de MYLP.

Artiste atypique, Yvon Patrick Louembet Mavoungou est tombé dans le monde de la peinture dans son enfance, découvrant ainsi le maniement du pinceau et des couleurs, bref, la matérialisation de l’esthétique. Le jeune peintre est d’avis que l’art de par son côté esthétique contribue à l’amélioration de la vie. Pour lui, en période de chaos, l’art canalise, adoucit, transporte, cultive et rend joyeuses les populations.

Patrick Louembet, au départ adepte du figuratif, (les représentations de visage, de la forme, du corps humain ou animal), s’essaye désormais à l’abstrait, le travail des formes, le tout en créant une symbiose entre le sujet central et l’environnement physique et métaphysique dans lequel il évolue.

Un mot sur le peintre

Patrick Louembet a passé la majeure partie de son enfance en avec ses grands-parents. Cet artiste par ses œuvres raconte des histoires et contes. Son pinceau lui sert de plume transmettant des savoirs oraux et culturels, aussi « vieux » que le monde. C’est ce qui explique le surréalisme, ce genre qu’affectionne le peintre. Patrick Louembet utilise essentiellement l’acrylique associé à la gouache sur du papier. Toutefois, dès qu’un objet parle à sa sensibilité, il l’exploite. Pour ces cadres sculptés, il utilise le bois made in Gabon.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs