Gaboneco | Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents ...
MAJ Sunday 02 August 2015 | 18h20
| | | |
Dernières infos
Les vêtements et équipements Errea désormais disponibles en boutique à Libreville   --    Samson Mbingui signe pour deux ans au Nasr Athletic Hussein Dey    --    Ali Bongo Ondimba présent à l’Exposition universelle de Milan   --    Eglises de réveil : « Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !»    --    La marque de sport Errea ouvre une boutique à Libreville   --    Athlétisme : Lancement du Championnat national ce vendredi à Libreville   --    Axel Meye en lice pour le prix du meilleur joueur du mois de juin 2015   --    Secteur bancaire : Ecobank garde le cap de la croissance au 1er semestre   --    Centrafrique : de nombreuses candidatures pour les élections présidentielles à venir   --    Front social : Les agents de la santé reviennent à la charge   --    Après le Hilux, place au nouveau Fortuner   --    Désobéissance civile de Maganga Moussavou : La « foi » va-t-elle déplacer les montagnes ?   --    Le Gabon, champion de Songo de la sous-région    --    Les « Salutations du képi »: un business rentable pour les gendarmes et policiers   --    Sambas Professionnels : Honneur à l’entreprenariat féminin   --    Finances publiques : 2016 et les pistes d’une croissance à 5% au Gabon   --    Pourquoi les pays de la CEMAC intéressent peu les dirigeants occidentaux?   --    Airtel Afrique : Après la cession d'actifs, le spectre d'une réduction des effectifs plane   --    Football/Amical: Le Gabon affrontera la Tunisie le 9 octobre prochain    --    La Linaf en partie responsable du forfait de l'AS Solidarité?   --   
RSS actualités Gaboneco
/
/
/ Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

Publié le 30-07-2014 | 09:56:40
Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

C’est suite à une information émanant d’une source fiable, que la Direction de la Lutte Contre le Braconnage (DLCB) a organisé une descente au village artisanal de Libreville le 28 juillet 2014. A cette occasion, plusieurs produits fauniques prohibés et destinés à la vente ont été saisis. Une équipe conjointe composée des agents de la DLCB, des agents de la Police Judiciaire et des juristes de Conservation Justice, s’est rendue sur le terrain en vu de constater les faits.

Sur les lieux, les agents ont procédé à l’inspection des différents box suspectés. Et à l’issue de cette fouille, trois trafiquants de nationalité Camerounaise ont été arrêtés.

 

Il s’agit de : sieur Bouba Kary Haman Djam, arrêté en possession de 144 portefeuilles en peau de crocodile et serpent, 12 sacs en peau de crocodile et serpent, d’une peau entière de serpent.

Le deuxième interpellé, sieur Aboubacar Dahirou  détenait quant à lui un sac en peau de crocodile, tandis que Bah Ngoubdo  possédait 21 portefeuilles en peau de crocodile et serpent,  18 sacs en peau crocodile et serpent, 5 ceintures en peaux de crocodiles.

 

Ces produits n’étaient que des échantillons confisqués, plusieurs autres articles étant restés dans leurs boxes respectifs.

 

Une autre descente a été organisée le même jour au marché artisanal de Libreville en vue de saisir le reste des articles. Au total, ce sont des centaines de sacs, de portefeuilles et de ceintures qui ont été saisies, représentant le trafic de dizaines, voire centaines de crocodiles.

 

Les mis en cause ont été conduits dans les locaux de la PJ où ils ont été placés en garde à vue, puis relâchés en attendant leur audition prévue pour ce mercredi 30 Juillet à 9h.

 

A noter que ces produits proviennent d’autres pays et doivent répondre à des exigences légales internationales, notamment à la CITES ou Convention de Washington (Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d’Extinction). Ce qui, concernant les produits saisis, n’était nullement le cas.

 

D’ailleurs, la loi gabonaise protège intégralement les trois espèces de crocodiles. La chasse, la capture, la détention, le transport et la commercialisation des espèces intégralement protégées comme les crocodiles sont interdits, et les infractions vis-à-vis de ces espèces sont punies de 3 à 6 mois de prison avec des amendes allant de 100.000 à 10 millions de francs CFA.

Auteur : ACB | Source: Conservation Justice | Publié initialement : le 30-07-2014 à 09:56:40
Réagir à l'article

Votre nom:
Votre email:
Votre commentaire:
Veuillez recopier le code de sécurité: CAPTCHA Image [ Different Image ]

Newsletter Gaboneco

Pour la recevoir, inscrivez-vous

Désinscription à la Newsletter

GabonEco TV

toutes les vidéos >

L'info en image


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/gaboneco/www/vue/utils.php on line 731

L'Edito

Les STO de Nessie


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/gaboneco/www/vue/utils.php on line 868

Revue de Presse

La revue économique

Brèves

  • publié le :09-07-2015
    Informations africaines: Calendrier des examens et concoursCalendrier des examens et concours
    Le ministère de tutelle a réorganisé en avril dernier le calendrier des examens et concours suite aux grèves à répétition qui ont sévi ces der...