Gaboneco | Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents ...
MAJ Wednesday 27 May 2015 | 15h34
| | | |
Dernières infos
Football : Un Bitamois champion d’Algérie avec l’Entente Sportive de Sétif   --    Eliminatoires Mondial U20 : Les Panthères du Gabon dames mises hors de course par les Léopards du Congo   --    L’éducation au service de la lutte contre la corruption en milieu académique   --    WEF : Le tourisme peine toujours à se développer au Gabon   --    Grande nuit des arts martiaux : Le boxeur gabonais Taylor Mabika présent à Libreville   --    L’Automobile Club du Gabon : membre fantôme de la FIA   --    BAD : Pour une Afrique mieux outillée face aux défis mondiaux   --    Les chroniques de l’Agitateur : Peau noire, masque blanc   --    Taekwondo/Championnat du Monde : Le président fédéral entre bilan et perspectives à venir   --    Les chroniques de l’Agitateur : Peau noire, masque blanc   --    Eliminatoires Jeux Olympiques : Les Bayana Bayana dominent les Panthères à domicile (3-2)   --    Handball/ Championnat d’Afrique des clubs : L’Espérance de Tunis et le Primeiro de Agosto au pinacle   --    La presse gabonaise lue par l’Agitateur : Opposition , qui pour 2016 ?   --    CEEAC : Ouverture de la 16e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement d’Afrique Centrale    --    La presse gabonaise lue par l’Agitateur : Opposition , qui pour 2016 ?   --    Communiqué : Ali Bongo désigné à la Présidence de la CEEAC   --    Des modules d'enseignement anti-corruption bientôt dans les programmes les grandes écoles gabonaises ?   --    Des modules d'enseignement anti-corruption bientôt dans les programmes les grandes écoles gabonaises ?   --    Finances : L’Assemblée nationale officialise le budget 2015 et propose un arsenal de recommandations au gouvernement    --    CEEAC : Un autre sommet consacré à Boko Haram en perspective   --   
RSS actualités Gaboneco
/
/
/ Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

Publié le 30-07-2014 | 09:56:40
Des centaines de produits en peaux de crocodiles et serpents saisis au marché artisanal de Libreville

C’est suite à une information émanant d’une source fiable, que la Direction de la Lutte Contre le Braconnage (DLCB) a organisé une descente au village artisanal de Libreville le 28 juillet 2014. A cette occasion, plusieurs produits fauniques prohibés et destinés à la vente ont été saisis. Une équipe conjointe composée des agents de la DLCB, des agents de la Police Judiciaire et des juristes de Conservation Justice, s’est rendue sur le terrain en vu de constater les faits.

Sur les lieux, les agents ont procédé à l’inspection des différents box suspectés. Et à l’issue de cette fouille, trois trafiquants de nationalité Camerounaise ont été arrêtés.

 

Il s’agit de : sieur Bouba Kary Haman Djam, arrêté en possession de 144 portefeuilles en peau de crocodile et serpent, 12 sacs en peau de crocodile et serpent, d’une peau entière de serpent.

Le deuxième interpellé, sieur Aboubacar Dahirou  détenait quant à lui un sac en peau de crocodile, tandis que Bah Ngoubdo  possédait 21 portefeuilles en peau de crocodile et serpent,  18 sacs en peau crocodile et serpent, 5 ceintures en peaux de crocodiles.

 

Ces produits n’étaient que des échantillons confisqués, plusieurs autres articles étant restés dans leurs boxes respectifs.

 

Une autre descente a été organisée le même jour au marché artisanal de Libreville en vue de saisir le reste des articles. Au total, ce sont des centaines de sacs, de portefeuilles et de ceintures qui ont été saisies, représentant le trafic de dizaines, voire centaines de crocodiles.

 

Les mis en cause ont été conduits dans les locaux de la PJ où ils ont été placés en garde à vue, puis relâchés en attendant leur audition prévue pour ce mercredi 30 Juillet à 9h.

 

A noter que ces produits proviennent d’autres pays et doivent répondre à des exigences légales internationales, notamment à la CITES ou Convention de Washington (Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d’Extinction). Ce qui, concernant les produits saisis, n’était nullement le cas.

 

D’ailleurs, la loi gabonaise protège intégralement les trois espèces de crocodiles. La chasse, la capture, la détention, le transport et la commercialisation des espèces intégralement protégées comme les crocodiles sont interdits, et les infractions vis-à-vis de ces espèces sont punies de 3 à 6 mois de prison avec des amendes allant de 100.000 à 10 millions de francs CFA.

Auteur : ACB | Source: Conservation Justice | Publié initialement : le 30-07-2014 à 09:56:40
Réagir à l'article

Votre nom:
Votre email:
Votre commentaire:
Veuillez recopier le code de sécurité: CAPTCHA Image [ Different Image ]

Newsletter Gaboneco

Pour la recevoir, inscrivez-vous

Désinscription à la Newsletter

GabonEco TV

toutes les vidéos >

L'Edito

Revue de Presse

  • publié le :05-05-2015
    Informations africaines: La presse gabonaise lue par l’Agitateur La presse gabonaise lue par l’Agitateur
    La disparition de l'opposant André Mba Obame dont les obsèques ont exacerbé les tensions sociales et politiques, la récupération politique qui s'...
  • publié le :30-03-2015
    Informations africaines: La presse gabonaise lue par l’Agitateur La presse gabonaise lue par l’Agitateur
    La presse parue la semaine écoulée est longuement revenue sur la crise sociale marquée par la grève qui paralyse le secteur de l'Education nationa...
  • publié le :27-03-2015
    Informations africaines: La presse gabonaise lue par l’Agitateur La presse gabonaise lue par l’Agitateur
    La revue de la presse a pour sujet essentiel la crise sociale marquée par la grève dans le secteur public, notamment celui de l'Education qui paraly...

Brèves