Emmanuel Ondo Methogo limogé de la Présidence : conséquence de l’échec du PDG aux locales du Ntem ?

mardi 17 juin 2014 Politique


Le conseil des ministres du 10 juin dernier présidé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a vu le limogeage d’Emmanuel Ondo Methogo du poste de conseiller politique au profit d’Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou. Selon des observateurs, ce remplacement est le tribut que paie le baron du Ntem en rapport à son implication supposée dans la victoire d’Alfred Memine me Zué au conseil départemental du Ntem lors des élections locales de décembre 2013.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Emmanuel Ondo Methogo n’est plus
le conseiller politique du chef de l’Etat, Ali bongo Ondimba depuis le dernier  conseil des ministres qui s’est tenu à
Libreville le 10 juin 2014.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Le baron du Parti Démocratique
Gabonais (PDG) dans la région du Ntem ne serait plus dans les bonnes grâces du
chef de l’Etat depuis l’élection de l’opposant Alfred Memine me Zué à la tête
du conseil départemental du Ntem.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Le scrutin qui avait connu de
multiples remous et rebondissements avec la présentation de deux listes
conduites par deux candidats du PDG, avait causé un  imbroglio 
débouchant par la suite sur la victoire du candidat indépendant.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Selon certaines sources, Emmanuel
Ondo Methogo avait été mis en cause dans l’échec du PDG lors de ce scrutin.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">En effet, un  problème de leadership  aurait été à l’origine de cette situation, car
d’après certaines indiscrétions les « jeunes » militants du PDG n’auraient
accordé que peu d’importance aux instructions et à la désignation de candidat
effectuée par des « anciens » de la province du Woleu-Ntem, en tête
desquels Emmanuel Ondo Methogo.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Une fronde  et un désaveu qui n’auraient pas été au goût du
 natif de Biléossi  et qui l’auraient poussé, en signe de
représailles, à peser de tout son poids pour favoriser l’accession du candidat
de  l’opposition à la tête du conseil
départemental.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Résultat des courses,  cette situation avait conduit les militants PDG
du Ntem à rejeter la responsabilité de
cette débâcle les uns sur les autres et
à laver leur linge sale sur la place publique.

mso-bidi-font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:
major-latin;mso-hansi-theme-font:major-latin\">Toutefois, certains observateurs
politiques voient en l’éviction d’Emmanuel Ondo Methogo du palais présidentiel,
une prise de risque du chef de l’Etat à l’approche des élections  présidentielles 2016. 


MAC

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs