Gaboneco | Grève du personnel de la santé: le ton se durcit ...
MAJ Wednesday 17 September 2014 | 07h28
| | | |
Dernières infos
Football/Afrique: fraude sur l'âge des joueurs, un problème récurent   --    Maroc/Botola Pro: Franck Engonga Obame rejoint l'OC Khourigba   --    Maroc: Un sosie du Roi Mohamed VI écope de trois ans d'emprisonnement    --    Rentrée administrative hier, et toujours pas de nouveau ministre de l’Education nationale !   --    La construction d’une usine de production de fer en projet à Kango   --    Le président du conseil départemental de Fougamou écroué pour séquestration   --    Les régies financières en grève illimitée depuis lundi   --    La presse gabonaise lue par l’Agitateur   --    La presse gabonaise lue par l’Agitateur   --    Eliminatoires CAN U17 : Le Gabon l’emporte 2-1 face au Nigéria   --    L’international gabonais Duval Nzembi signe à FES au Maroc   --    Médias : service minimum jusqu'à nouvel ordre à Radio Gabon et Radio 2   --    FPN : les promus prennent officiellement leur fonction   --    Le Gabon émet 320 milliards de Fcfa d’emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux   --    Maître Ndoye Loury désormais libre!   --    Eliminatoires CAN U17/ Les Panthères du Gabon à l'assaut du Nigéria demain   --    Ghana: l’entraineur James Kwesi Appiah limogé par sa fédération   --    Gabon Burkina Faso et Congo Brazzaville, futures plateformes de l'opération "Action Lumière" du Maroc   --    Habitat : des logements de la SNLS prêts pour la commercialisation   --    UBA élue "meilleure banque transactionnelle 2014" d’Afrique   --   
RSS actualités Gaboneco
/ Grève du personnel de la santé: le ton se durcit

Grève du personnel de la santé: le ton se durcit

Publié le 01-04-2014 | 07:41:43
Grève du personnel de la santé: le ton se durcit

En grève depuis lundi 24 mars 2014, les professionnels de la santé réunis au sein du Syndicat National des Personnels de Santé (SYNAPS) ont décid...

En grève depuis lundi 24 mars 2014, les professionnels de la santé réunis au sein du Syndicat National des Personnels de Santé (SYNAPS) ont décidé de durcir leur mouvement de grève et exigent la satisfaction totale de leurs revendications.

En grève depuis le 24 mars 2014, les membres du Syndicat National des Personnels de Santé (SYNAPS) qui ont tenu une réunion de mise au point en fin de semaine dernière, ont décidé de durcir le ton à travers la cessation partielle du service minimum exigé par le droit de grève.

 

Au centre de leurs revendications, la réouverture des écoles de santé de l’intérieur du pays.

« Nous réclamons la réouverture des écoles de santé fermées depuis huit ans. Le personnel de santé doit être formé afin de satisfaire aux exigences du métier qui évolue au fil des années. Depuis près de 12 ans, ce personnel soignant n’a plus bénéficié d’avancement sur le plan administratif, bloquant ainsi leurs carrières », a déclaré le président du SYNAPS, Serge Mikala Moudanga.

 

A en croire le président du SYNAPS, la situation serait alarmante au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Libreville. Dans cette structure publique, le personnel soignant ne reçoit qu’une dizaine de femmes par jour en salle d’accouchement et  réoriente les autres parturientes vers des structures privées ou simplement à leurs domiciles, faute de places.


Même constat au service des urgences où « seuls les cas jugés graves sont admis », a indiqué un médecin urgentiste.


Lancée par le SYNAPS il y a déjà une semaine, la grève des personnels de santé qui touche également d'autres hôpitaux publics de Libreville gagnerait de manière graduelle ceux de l’intérieur du pays où le personnel soignant rencontre aussi de nombreuses difficultés.


Alors que des négociations sont ouvertes avec Fidèle Mengue M’Engouang, le ministre de la Santé, les personnels soignants conditionnent la suspension de leur mouvement de grève par la réouverture immédiate et sans délais des écoles de santé de l'intérieur du pays.

Auteur : ASMP | Source: Gaboneco | Publié initialement : le 01-04-2014 à 07:41:43
Réagir à l'article

Votre nom:
Votre email:
Votre commentaire:
Veuillez recopier le code de sécurité: CAPTCHA Image [ Different Image ]
Javen - 2014-06-18 21:40:07
Thank you for your attention!AIK will run the Letter Writing Marathon(LWM) on December 2012. We will let peploe know through News letter and SNS before the campaign begins. Of course, you can find the info on our website!Please join us when the LWM starts!
ellonaclement - 2014-04-02 13:56:43
excusez moi si je ramène le débat très bas je suis personnel de santé ancien membre du synaps,laisser moi vous dire que Mikala actuel secrétaire général du syndicat n'aime pas les fangs à la tête du ministère cette grève doit être soutenue mais pourquoi avoir attendu le départ NZouba pour lancer son mouvement? comme il avait fait en son temps lorsque Denise Mekam remplaçait A Ngoma.Ca me fait très mal,ce sont les gabonais qui souffrent.

Newsletter Gaboneco

Pour la recevoir, inscrivez-vous

Désinscription à la Newsletter

Logo publicité

L'Edito

Revue de Presse

  • publié le :15-09-2014
    Informations africaines: La presse gabonaise lue par l’AgitateurLa presse gabonaise lue par l’Agitateur
    Le lourd dossier des détournements massifs de l’argent affecté aux fêtes tournantes aujourd’hui objet d’enquêtes judiciaires qui visent cert...
  • publié le :08-09-2014
    Informations africaines: Revue de la presse de l’AgitateurRevue de la presse de l’Agitateur
    La grosse actualité ayant focalisé la presse parue la semaine écoulée c’est, incontestablement, la démission du Professeur Léon Nzouba de son...
  • publié le :04-09-2014
    Informations africaines: La presse  gabonaise lue par l’Agitateur :La presse gabonaise lue par l’Agitateur :
    Trois grands sujets dans cette revue de presse. D’abord le discours quelque peu xénophobe de l’opposition incarnée par Jean Ping et ses amis du ...

Brèves

GabonEco TV

toutes les vidéos >