La France au secours du Gabon pour lutter contre le braconnage des éléphants

samedi 18 janvier 2014 Société & environnement


10 millions d\’euros. Soit plus de 6 milliards de F CFA, c\’est le montant de l\’enveloppe que va octroyer la France au Gabon pour lutter contre le braconnage des éléphants qui a occasionné depuis 2004 la mort de 11.000 d\’entre eux dans le seul parc de Minkébé.

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\">La France va offrir 10 millions d\’euros, soit
plus de 6 milliards de F CFA au Gabon pour tenter de réduire de manière considérable
le braconnage des éléphants. Car, depuis 2004, cette pratique illégale a déjà occasionné
la mort de 11.000 d\’entre eux dans le seul parc de Minkébé situé au nord-est du pays.

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> 

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\">L’information a été confirmée jeudi 16
janvier en conseil des ministres, le premier de l’année 2014, présidé par  le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> 

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\">Il s\’agit pour la France d\’appuyer les
efforts du Gabon dans sa politique de préservation  de l\’éléphant qui reste un animal  menacé de disparition.

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> 

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\">Depuis de nombreuses années, le Gabon est
devenu un lieu privilégié de chasse pour de nombreux braconniers. Considéré
jusqu\’à un passé récent comme un pays exemplaire en matière de préservation de
la faune sauvage et  de la flore, le
Gabon est depuis un certain temps, la cible  privilégiée d\’actes de braconnage d\’autant que
le pays accueille plus de la moitié de la population des éléphants de forêts
d’Afrique centrale.

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\"> 

14.0pt;line-height:115%;font-family:Cambria;mso-ascii-theme-font:major-latin;
mso-hansi-theme-font:major-latin\">L\’enveloppe française devrait appuyer les
actions déjà entreprises par les organisations de protection des animaux telles
que la Wildlife Conservation Society (WCS) mais aussi celles initiées par l’Agence
Nationale des Parcs Nationaux (ANPN).


ASMP

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs