Ndendé : L’éclairage public de jour, pas de nuit

samedi 29 septembre 2018 Société & environnement


Certes, la ville de Ndendé, chef-lieu du département de la Dola dans le sud du Gabon, est connu pour ses « mystères des neuf routes », de là, à penser que tout ce qui s’y passe relève de cet ordre devrait normalement effrayer. « A César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu », la formule qui a depuis fait floresse nous conduit à nous interroger sur le fait de l’utilité pour les Hommes que nous sommes de tenter de nous substituer en l’être suprême : comment expliquer ce phénomène de plus ?

On nous l’a dit, nous ne le croyions que très peu : la ville de Ndendé qui n’est pas illuminée la nuit tombée, à ses lumières publiques bien allumées le jour. Ce qui donne l’impression que l’on retourne à l’époque du philosophe Diogène qui, en quête de vérité, se promenait avec une lampe en plein jour. Mais, Diogène, cela remonte à une certaine époque pour que l’on pense les Hommes d’aujourd’hui, ceux du 21ème siècle, apte à rééditer cet « exercice ». Echangeant avec les populations non satisfaites visiblement qu’il en soit ainsi, nous, nous sommes entendus dire que cela relevait soit du mystère, soit de l’incapacité des agents de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) de s’acquitter convenablement de leurs tâches.

Alors qu’ici, contrairement à, il y a quelques décennies, des facteurs comme la route évolue, il est naturel que l’on se demande pourquoi l’électrification des voies urbaines peine à se réaliser ? Du coup, l’on se tourne vers les autorités compétentes pour leur demander de remédier à la situation avant que le pire n’arrive même si les populations semblent s’y accoutumer désormais.


De notre envoyé spécial à Ndendé, Dounguenzolou

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs