National Foot 1 : Le FC Canon 105 à l’agonie !

mardi 13 décembre 2016 Sport


Après quatre journées de National Foot 1, le FC Canon 105 se retrouve bon dernier du classement général donc relégable avec 0 points au compteur, et ce, après avoir encaissé un cinglant (8-1) durant le week-end face à Mangasport, au stade Henry Sylvoz de Moanda.

Avec 13 buts encaissés contre 2 buts marqués, le FC 105 qui végète dans le ventre mou du classement général du National Foot 1 après quatre journées, suscite de nombreuses interrogations sur sa méforme du moment. Considéré comme le club le plus titré du Gabon avec 11 trophées de champion, 5 Coupes du Gabon et 1 super Coupe du Gabon, le FC 105 qui a passé quelques années en D2 avant de regagner le chemin du championnat d’élite en 2014, n’est en réalité que l’ombre de lui-même.

Les raisons des mauvais résultats ?

De nombreux observateurs du monde du ballon rond imputent la mauvaise passe du FC 105 au départ du coach Thierry Mouyouma, artisan du retour du club en D1. Le coach n’était plus en odeur de sainteté auprès du président du club. Maintenu en élite sur le fil l’année dernière, le Canon 105 souffre de l’absence d’un véritable collectif. A en croire certains anciens pensionnaires, le club a effectué un mauvais recrutement. Et pour preuve des joueurs âgés de près de 40 ans comme Cyrile Avebe, Bruno Mbanangoye Zita libérés par Missile font désormais partie de l’effectif. A cela s’ajoute les mauvais choix du coach ivoirien Moungueyi Gueyi dans la gestion du groupe composé en majorité de jeunes recrues sans expérience.

« La principale raison de la crise de 105 est liée aux problèmes de management de l’équipe qui ressemble plus à une épicerie de quartier gérée par le général Idriss Ngari qui veut être à la fois président-fondateur, président-actif, trésorier-général, commissaire au compte, coach, agent de joueurs, agent de liaison etc. », a indiqué un militaire retraité et fan de la première heure du FC 105.

Après avoir reçu une partie de la subvention, Idriss Ngari ‘’le général tonnerre’’ comme l’appelle ses proches, a décidé selon le témoignage d’un de ses pensionnaires qui a requis l’anonymat, de ne pas payer les salaires d’une dizaine de joueurs. Lesquels joueurs avaient dénoncé les arriérés de salaires. Une raison de plus qui laisse penser qu’une bonne partie des joueurs vont très bientôt lever le pied pour s’insurger contre le traitement qui leur est administré. Il suffit de regarder l’état du bus transportant les joueurs, la dégradation du stade portant le nom du fondateur du club, privé d’électricité, pour comprendre que le FC 105 traverse une crise sans précédent, mais qui semble-t-il n’inquiète pas le général retraité.

Battu sur le score d’un but à zéro par les deux promus en première division Adouma FC de Lambaréné et Lozo Sport de Lastourville, le Canon 105, ancien club de Bruno Ecuele Manga, Mamah Gafar, Théodore Nzué Nguema, Marcelin Taboulas ou Etienne Bito’o a enregistré deux autres défaites face à Missile FC(3-1) et la plus lourde de son histoire face à l’AS Mangasport (8-1).Des résultats qui écornent de plus en plus l’image du club qui jadis avait forcé l’admiration et le respect du grand chanteur congolais Franco Makiadi qui lui avait d’ailleurs consacré une chanson.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs