National Foot 1 : La LINAF et l’Association des clubs indexés !

mercredi 1er mars 2017 Sport


L’heure n’est pas du tout à la sérénité au sein du championnat gabonais de football de première division. Après les nombreux forfaits enregistrés en raison des impayés de salaires, il se pose désormais un problème d’utilisation des joueurs non licenciés par certains clubs. Une situation alimentant les débats depuis le weekend dernier . Bon nombre d’analystes et autres spécialistes du ballon rond pointent un doigt accusateur vers la LINAFP et l’association des clubs dirigée par Alaba Fall.

L’image du football gabonais ne finit pas d’être écornée par des pratiques peu orthodoxes du point de vue de l’éthique et des finances dans certains clubs. Dernier exemple en date, l’utilisation des « joueurs de quartiers », pire évoluant sans aucune licence dans certains clubs du National Foot 1. Une option choisie pour lever le verrou des forfaits liés aux arriérés de salaires notamment dans la capitale économique du Gabon, Port-Gentil.

Fort de cette situation des plus atypiques, la LINAFP et l’association des clubs, seules structures habilitées à organiser les rencontres du National Foot 1 et 2, semblent être dépassées par la détermination des joueurs bien décidés à faire respecter leurs droits. Accumulant plusieurs mois de salaires impayés, les pensionnaires des clubs de Port-Gentil militent maintenant pour la stratégie des forfaits en cascade. Ce qui a poussé certains dirigeants de clubs à tout faire pour éviter que les joueurs ne boycottent les matchs comme lors de la 7 et 8e journée du National Foot .

« Ce matin je vais m’attarder sur un fait à savoir le match POG FC vs Stade Mandji de ce week-end. Nous remarquons sur la feuille de match une liste de joueurs méconnus par les contractuels et mieux c’est le président qui signe en lieu et place de l’entraîneur. Une réserve qui stipule clairement une absence de licences de tous les joueurs de POG FC » a indiqué le Coordinateur de l’Association Nationale des footballeurs professionnels du Gabon, Jaduve Mboumba avant de rajouter « La question que je me pose c’est de savoir si la LINAFP qui a engagé des négociations avec le staff technique qui est resté proche des joueurs afin de trouver une solution a validé le président de POG FC comme entraîneur ? ».

Selon certaines indiscrétions, des joueurs qui ont défendu les couleurs de l’Olympique Mandji ayant effectué le déplacement à Lastourville pour affronter Lozo vainqueur (5-0) dans le cadre de la 9ème journée ont été pris au pied levé dans les quartiers, donc n’ayant pas de licence. « Nous avons été surpris d’apprendre que le club avait voyagé avec beaucoup de joueurs pour affronter Lozo. C’est après que nous nous sommes rendu compte que les dirigeants sont allés chercher des joueurs de quartiers pour nous remplacer », a indiqué un joueur sous couvert d’anonymat

Après plusieurs plaintes des concernés contre la LINAFP et l’Association des clubs de D1 et D2 professionnelle pointées à plusieurs reprises du doigt dans le désordre prévalant actuellement dans les championnats locaux, de nombreux férus du ballon rond pensent que ces deux organisations doivent faire preuve de sérieux et professionnalisme pour favoriser le retour de la sérénité dans le football gabonais.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs