Musique /Baaba Maal veut des artistes gabonais au Festival du Fleuve de Podor

mercredi 2 mars 2016 Culture & people


L\’artiste international sénégalais Baaba Maal a livré une partie de son talent samedi 27 février dernier, lors d\’un concert au cinéma le Komo à Libreville. Il était l\’invité d\’honneur du 1er festival du vêtement au Gabon.

Le chanteur sénégalais à la réputation mondiale, Baaba Maal organise chaque année dans sa ville de Podor dans le nord du Sénégal un rassemblement dénommé "Festival Blues du fleuve".

Pour la 10e édition cette année, Baaba Maal souhaite la participation des artistes gabonais. C'est pour lui l'occasion de donner plus de couleurs et d'envergure à cette fête culturelle qui célèbre le meilleur de la civilisation Peul.

Le chanteur guitariste est convaincu que le Gabon regorge d'artistes de talents. Il n'écarte pas l'idée de chanter un jour avec Annie Flore Batchiellilys."C'est avec plaisir que je compte chanter avec Annie Flore. C'est quelqu’ un qui m'a accueilli ici a Libreville il y a 6 ans lors des 25 ans de mon orchestre le  Daande Lenol (la voix du peuple).Nous avons chanté sur la scène du Centre Culturel Français. Elle a fait exploser la salle.

Tellement j'étais impressionné que je l'ai invité au Sénégal pour un concert , avec sa guitare elle a fait très mal en chantant même avec mon orchestre. Mes partenaires de Londres ont tant été séduits par la puissance de la voix et la forme musicale d'Annie Flore qu'elle a été invitée en Angleterre en 2011 pour un rassemblement des femmes du monde. Annie Flore était la moins connue mais elle est devenue la révélation de la soirée. Elle a fait pleurer et vibrer les gens dans la salle du Royal Festival de Londres. Sa capacité à intégrer toutes formes de musique est formidable."

Au delà d'Annie Flore Batchiellilys le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement) ne savait pas qu'il y avait au Gabon des artistes qui pouvaient sortir de leur carcan pour épouser les autres musiques du monde."J'ai joué avec François Ngwa et bien d'autres, j'aime beaucoup les clips de notre maman Patience Dabany que je respecte beaucoup. Je crois qu'il y a beaucoup de travail à fournir entre artistes de l'Afrique centrale et ceux de l'Afrique de l'ouest"

Baaba Maal qui vient d'offrir au public son 16e album baptisé The Traveller garde un souvenir bien particulier pour Pierre Claver Akendengue."On l'a célébré à Dakar, j'ai eu l'immense honneur de jouer et de chanter avec ce monument. Mais je ne vous cache pas que j'avais le frisson tant l'artiste a du génie. Il y a dans sa musique des accords similaires avec ma musique. C'est une référence pour nous. A travers le monde sa musique voyage et porte un message impressionnant. Akendengue est aux cotés de Manu Dibango, Francis Bebey et autres des sommités qui ont fait que notre musique soit respectée à travers la planète."

Baaba Maal sera de retour à Libreville en Mai prochain dans le cadre d'une rencontre internationale de l'ONUSIDA pour évaluer le travail abattu dans la cadre de la lute contre le VIH/SIDA.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs