Mondial Russie 2018 : Pas encore d’engouement !

lundi 18 juin 2018 Sport


Le monde du football est en branle depuis jeudi dernier, date à laquelle a débuté en Russie la coupe du monde. Malgré le gros intérêt suscité par cette impressionnante compétition sportive, on ne sent pas encore dans plusieurs endroits de Libreville la pression, comme lors des précédentes coupes du monde. Chacun a son idée du début de cette compétition qui se joue sans ferveur.

Assis dans un bar au quartier Likouala dans le 3e arrondissement de la capitale gabonaise, Ange discute à haute voix du penalty raté par Lionel Messie, (Ndlr : L’Argentine a été tenu en échec par l’Islande 1-1). Les trois autres qui partagent aussi la table sur laquelle des bières sont exposées accusent l’argentin de ne pas être à la hauteur de Cristiano Ronaldo qui la veille a été tout feu tout flamme, en réalisant le premier triplé du mondial (Portugal-Espagne 3-3). Au moins 14 personnes sont présentes dans ce bar et suivent à travers un écran géant les rencontres de football.

Selon la gérante « Depuis le début de la coupe on ne sent pas encore bien la pression. Les clients viennent timidement. Mais je sais que ça va aller ce n’est que le début ». Ange d’une voix haute l’interrompt, « C’est normal, hormis les équipes africaines, le match d’ouverture s’est joué entre deux équipes qui ne sont pas des grandes nations de football. Même si il n’y a pas encore la pression, ça va monter quand les grandes équipes vont entrer en scène ». Un avis qu’approuve l’ami d’Ange qui tient un verre de bière en main. « Les grands matchs vont attirer le public. Tout comme les équipes africaines même si on a été déjà battu par 3 fois ».

Tout au fond du bar, une voix s’élève « Il y a plus d’engouement quand le Cameroun joue parce que ici à Libreville il y a une forte communauté camerounaise et tout le monde soutient l’Afrique Centrale dans cette affaire de football là ». Ange reprend la parole de nouveau en indiquant « Le Sénégal est qualifié, on va voir mardi si il y aura une forte mobilisation ou du bruit dans la ville. Si le Nigeria avait gagné contre la Croatie on devait écouter les klaxons et les cris de joie ». D’ailleurs renseigne un supporter des équipes africaines au mondial « Mardi lors du match Sénégal-Pologne, il y aura un fan zone à l’ambassade du Sénégal à Libreville au centre-ville. On va voir ce que cela va donner ».

Un autre client, sirotant une bouteille de jus de fruit pense le contraire « Là c’est encore le championnat. La coupe du monde commence à partir des 1/8 de finale. Là on va voir une autre compétition et il y aura de la motivation parce que c’est le beau football qui va s’exprimer et forcement les meilleures équipes seront au rendez-vous ». Dans cette ambiance de bar ou tout le monde prends la parole à tout vent, un autre client est formel : « Le manque d’engouement lors de ce début de coupe du monde est dû à la crise qui mine notre pays. Le football c’est bien mais on a d’autres vrais problèmes et c’est cela qui gêne ».

Etienne arborant un maillot du Portugal s’explique ce manque d’engouement par les heures des rencontres. « On joue à 11h, 13h et 16h, c’est normal que cela soit ainsi. Les gens vaquent d’abord à leur occupation. En plus ce sont des jours ouvrables ». « La coupe du monde de football n’est qu’a son premier tour, on attend de voir ce que vont donner les autres affiches restantes, surtout celles des équipes africaines et dès le 30 juin prochain, le début de l’autre compétition avec les rencontres des 1/8 de finales », estime Ange très concentré devant le petit écran savourant l’échec de l’argentin Lionel Messi.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs