Mondial Russie 2018 : Le but de M’baye Niang tue un sénégalais au Gabon !

mercredi 27 juin 2018 Sport


De la joie au drame. La communauté sénégalaise au Gabon est éprouvée. Et pour cause, Oumar Dia est décédé après avoir jubilé lorsque M’baye Niang a inscrit le deuxième but des « Lions de la Téranga » lors du match contre la Pologne.

Tristesse et émotion dimanche dernier, 24 juin 2018, à l’ambassade du Sénégal à Libreville. Tout le monde ou presque arborait des T-shirt noirs avec la photo du disparu, sur lesquels on pouvait lire : « Patriote jusqu’au bout repose en paix Oumar Dia ». Toute la communauté s’est retrouvée pour rendre hommage à Oumar Dia. Ce supporter des Lions, mort au Centre hospitalier universitaire de Libreville, CHUL, où il était dans le coma, depuis son admission mardi 19 juin dernier dans l’après-midi.
A l’origine de ce drame, la joie née du but, le deuxième des sénégalais que M’baye Niang a inscrit contre la Pologne à la 60 e mn du match de la poule H du Mondial de football en Russie (Ndlr : victoire du Sénégal 2-1).

L’après-midi avait bien commencé pour Oumar Dia qui suivait religieusement la rencontre de football. Mais cette première sortie des Lions a viré au drame quand il a jubilé au deuxième but des Sénégalais. « C’est après avoir exprimé sa joie qu’il a eu un malaise. Sur le champ les amis et autres parents qui étaient avec lui l’ont rapidement acheminé vers l’hôpital général de Libreville. Le choc était tel, qu’il a fait un AVC et est entré dans un coma. Apres 3 jours il est décédé vendredi » renseigne son ami Baye Niasse. Oumar Dia, natif du Fouta sera inhumé au pays.

« Le corps sera rapatrié. La famille, l’Ambassade et les autres compatriotes sont en train de faire toutes les démarches pour que le corps soit rapatrié le plus vite possible », souligne un ami du disparu sous le choc. Agé de 44 ans, Oumar Dia qui est marié et père de deux filles est arrivé au Gabon il y a presque 30 ans. Il gérait l’hôtel de son père au quartier Louis à Libreville dans le 1er arrondissement.


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs