Minlama Mintogo Dieudonné à la CENAP

mercredi 13 juillet 2016 Speciales

Le candidat de l’interposition, Dieudonné Milama Mintogo s’est présenté mardi 12 juillet 2016 au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) afin de déposer son dossier de candidature ainsi que la quittance du trésor témoignant du versement de la caution de 20 millions de Fcfa. A la sortie, l’homme politique a fait une déclaration.

Le candidat de l’interposition, Dieudonné Minlama Mintogo s’est présenté ce matin au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) pour faire acte officiellement de sa candidature à l’élection du 27 août 2016 prochain. Le futur candidat a aussi joint à son dossier la caution de 20 millions de nos francs requis à chaque candidat.

Au sortir de cette rencontre avec les agents de la CENAP, Dieudonné Minlama est revenu sur les raisons de sa posture actuelle par le billet d’une déclaration de presse.
« face à la crise multiforme dans laquelle est plongée notre pays, face aux déchirements de la classe politique qui chaque jour, incapable de trouver un consensus minimal et des solutions idoines à cette crise, nous amène tout droit dans le mur dans l’incertitude ; j’ai pris la décision de me porter candidat à cette élection en offrant aux Gabonais une troisième voie : la voie de la rupture, la voie du rassemblement, la voie de la stabilité et la voie du développement » a déclaré Dieudonné Minlama Mintogo, candidat dit de l’interposition.

Cette décision a conduit l’homme à effectuer une tournée dans l’ensemble des provinces, des villes, des villages ainsi que des quartiers du pays. Selon son observation « je connais la forte volonté de chacun de vous pour aboutir au changement. Je sais que vous voulez un meilleur Gabon… je sais que vous voulez rompre définitivement avec les maux qui maintiennent notre pays dans la pauvreté et qui sont responsables de la situation de non développement qui caractérise notre pays  » a ajouté Dieudonné Minlama Mintogo. Pour le candidat de l’interposition : « le Gabon a besoin de tournée la face sombre des Bongo ».

Au terme de cette élection, le candidat de l’interposition affirme que « le Gabon a besoin de tous ses enfants…de stabilité, d’une transition pour des reformes, pour assurer un passage de témoin digne et responsable entre les ainés et les nouvelles générations  ». L’homme estime que le 27 août prochain est le début d’une nouvelle espérance et non le début d’une fin tragique.

Minlama appelle les uns et les autres à la responsabilité et au devoir. Ainsi qu’aux institutions chargées d’organiser les élections à jouer correctement leur rôle en plaçant l’intérêt de la nation au dessus de tout autre intérêt.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs