Micro-finance : Adieu Poste Bank, bonjour Poste finance SA

vendredi 22 décembre 2017 Economie


L’Assemblée générale constitutive de la Poste SA ayant réuni les principaux actionnaires du Groupe (Etat et Poste) autour du PDG Michael Adandé, hier jeudi 21 décembre courant à son siège de Libreville a débouché sur la création de la Poste Finance, un établissement de Micro Finance (EMF), en remplacement de la Poste Bank SA.

C’est définitif, on parlera désormais de Poste Bank SA au passé. C’est du moins la décision prise par les représentants de l’Etat Célestin Meye Bika de la Primature, Liliane Massala du Ministère de la Communication, de l’Economie numérique, Fidele Mangouangou du Ministère de l’Economie et le Président Directeur Général de Poste SA, Michael Adandé, lors de l’Assemblée Constitutive de la Poste Finance SA (Ndlr : Nouvel établissement de Micro-Finance). En effet, après la tenue dans la salle du siège de la Poste SA, sise au centre-ville de Libreville, du Conseil d’Administration que les actionnaires de la Poste SA ont formalisé via un procès verbal la constitution de ce nouvel établissement.

« En faite lors de la création d’une entreprise, il ya forcement une démarche. Il y a également des diligences à remplir et elles ont été remplies avec l’accompagnement du notaire. Il a fallu que l’assemblée constitutive de cette entreprise de Micro-Finance se réunisse pour non seulement valider et approuver les statuts, nommer les premiers administrateurs et s’assurer que le capital a été souscrit et libellé », a déclaré Michael Adandé. Interrogé par la presse sur les motivations de ce changement de statut, Michael Adandé qui a promis un service de qualité a indiqué le souci de l’insuffisance des financements pour continuer avec le label Poste Bank.

« Pour suivre les activités avec l’entité Poste Bank, il aurait fallu renforcer les fonds propres d’environs 37 à 40 milliards de francs Cfa. Vous comprenez que ce sont des montants difficiles à réunir aujourd’hui par l’Etat qui est en pleine restriction budgétaire et qui est sollicité de partout » a-t-il fait savoir. « Nous inscrivons donc une autre banque dans sa forme actuelle à moyen terme dans deux à trois ans. Mais nous commençons par l’organisme de Micro-Finance, parce que nous pensons qu’un organisme de Micro-Finance de 2ème catégorie est tout indiqué pour offrir des services à la clientèle que nous avons aujourd’hui », a-t-il conclu.

La structure qui vient d’être porter sur les fonds baptismaux entend donc développer dans tout le pays, l’inclusion financière de toutes les catégories socioprofessionnelles. La Poste Finance qui est une micro finance de 2ème catégorie est une structure financière qui , en termes de produit, fait ce que fait une banque sauf avoir un compte de règlement de la banque centrale, avoir des opérations avec les banques, faire des transferts à l’étranger, sauf dérogation. Par ailleurs, le niveau du capital requis est de 500 millions de FCfa contre 10 milliards pour les banques.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs