Manœuvres médico-militaires : Ali Bongo visite l’Estuaire

vendredi 27 mai 2016 Santé


Les 4 sites abritant les actuelles manœuvres médico-militaires dans la province de l’Estuaire, (une province qui depuis 11 ans n’avait plus bénéficié de cet exercice), ont tous été visité par le Chef suprême des Forces de Défense et de Sécurité, Ali Bongo Ondimba qu’accompagnait une délégation ministérielle, hier jeudi 26 mai 2016.

A la veille de la clôture, ce vendredi 27 mai courant, des manœuvres médico-militaires qu’abrite la province de l’Estuaire, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba s’est rendu tour à tour à Cocobeach, Kango, Owendo et Nzeng-Ayong, les 4 sites retenus. Le stade de Nzeng-Ayong érigé pour la circonstance en hôpital médico-chirurgical, l’étape finale de la visite du Chef suprême des Forces de défense et de sécurité, a refusé du monde. Au stade de Nzeng-Ayong, toutes les spécialités de la médecine étaient présentes au grand bonheur des patients qui ont effectué le déplacement depuis le 23 mai dernier, date du début des manœuvres médico-militaires.
Conscient que la santé n’a pas de prix, Ali Bongo Ondimba n’a pas manqué de déclarer : « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher, rien n’est trop grand quand il s’agit de la santé des Gabonaises et des Gabonais ».
Soulignons qu’Ali Bongo Ondimba est le concepteur desdites manœuvres, à la demande de son prédécesseur, du temps où il était à la tête du Ministère de la Défense en 2 000. D’où sa satisfaction au regard du chemin parcouru. « Elles nous ont permis de mettre à jour la carte sanitaire du pays et ainsi de répondre à une très forte demande en matière de médecine de proximité. L’égalité des chances est aussi celle de l’accès aux soins pour les populations rurales ».
Pour le Chef de l’Etat, le Service de Santé militaire dont le Médecin-Général Inspecteur Jean-Raymond Nzenze a la charge, doit plus se rapprocher des patients en mutualisant ses efforts avec la médecine civile. Pour cette dernière édition des manœuvres médico-militaires, la Santé militaire a déployé 308 personnels dont 18 médecins, 9 chirurgiens, 3 dentistes, 7 pharmaciens, 3 psychologues, 3 biologistes et 67 agents paramédicaux ainsi que des équipements destinés à la médecine préventive et curative.


YFI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs