Mairie d’Owendo : Un budget en hausse de plus de 340.000.000 francs Cfa

vendredi 29 avril 2016 Economie


Arrêté en recettes et en dépenses à la somme de trois milliards cinq cent neuf millions neuf cent soixante-treize mille cent soixante et onze FCFA(3.509.973.171) par le bureau du conseil municipal d’Owendo, le budget primitif de l’exercice 2016 en hausse de plus de trois cent quarante millions de FCFA par rapport au budget de l’exercice 2015 a été adopté à l’unanimité par les 47 conseillers municipaux en session mercredi 27 avril 2016.

Après examen et analyse, le budget primitif de l’exercice 2016 de la mairie d’Owendo arrêté en recettes et en dépenses à la somme de trois milliards cinq cent neuf millions neuf cent soixante-treize mille cent soixante et onze FCFA (3.509.973.171) a été adopté à l’unanimité en session mercredi 27 avril 2016 par les conseillers municipaux.

En effet le budget du bureau du conseil dirigé par Jeanne Mbagou, maire de la commune d’Owendo a enregistré une augmentation de trois cent soixante trois millions cent quinze mille cinq cent cinquante huit francs Cfa (343 115 558) par rapport au budget de l’exercice 2015 qui se chiffrait à trois milliards cent soixante six millions huit cent cinquante sept mille six cent treize francs Cfa (3.166.857.613 ).

Présidente de séance, Jeanne Mbagou a souligné que cette augmentation s’explique par les efforts consentis par le bureau du conseil qu’elle a l’honneur de présider et de l’action conjuguée des agents municipaux et de la recette municipale d’Owendo.

Pour ce qui est des dépenses et malgré la conjoncture difficile du moment, Jeanne Mbagou a précisé que le conseil municipal poursuivra la réalisation des projets entamés en 2015 dont les travaux d’extension du bâtiment de la mairie d’Owendo, les travaux d’achèvement du plateau sportif et la construction de parkings municipaux.

"Comme vous le savez le budget n’est qu’une prévision. Pour atteindre l’objectif fixé, nous devons redoubler d’efforts en vue d’optimiser le recouvrement des taxes constitutives des nos ressources propres, ce à travers notamment la mise en service du marché d’Akournam2,l e recouvrement de la taxe ferroviaire sur le transport des personnes et des marchandises et le recouvrement de la taxe sur la propreté", a déclaré Jeanne Mbagou.

L’édile d’Owendo a dit compter sur l’implication de tous les conseillers en vue d’une meilleure sensibilisation des administrés et opérateurs économiques pour un civisme fiscal. Des changements de comportement qui, selon elle, permettront à la commune qu’elle dirige de poursuivre sa marche vers l’émergence prônée par le président de la République.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs