Magistrature : Vers l’apaisement !

jeudi 9 février 2017 Société & environnement


La grande Assemblée générale des magistrats et des greffiers a accouché d’une résolution d’apaisement. En effet, magistrats et greffiers se sont passé le mot : pas de manifestations ! Le Ministre de la Justice a multiplié les contacts avant la tenue de la grand messe pour expliquer à qui de droit qu’il n’est ni de près ni de loin impliqué dans une quelconque tentative de déguerpissement des « Toges » du Palais de Justice.

Finalement il n’y aura rien ! La colère des magistrats et des greffiers s’est calmée. Tous en Assemblée générale, tenue mercredi 8 février, ont décidé de passer l’éponge sur les prétendus propos du Ministre de la Justice prônant le déguerpissement des « Toges » du Palais de justice par les forces de l’ordre.

« Depuis lundi déjà le Garde des sceaux avait expliqué aux syndicats qu’il n’avait jamais tenu de tels propos pour chasser les magistrats de la salle des pas perdus et éventuellement envoyer les forces de l’ordre. Le Ministre a souligné en outre, qu’il ne pouvait pas s’engager dans de tels propos graves. Donc après les contacts avec le Garde des sceaux, la marche prévue a été annulée. On a donc compris qu’il y a eu de la manipulation ». Le président du Syndicat national des magistrats gabonais, Synamag, Germain Ella Nguema a dans la même foulée annoncé la tenue prochaine de deux Assemblées générales, celle des magistrats et l’autre des greffiers. Objectif : apprécier les avancées après 3 mois de grève, le cahier de charge étant actuellement en étude.

« Le Ministre de la Justice nous a invité en début de semaine à la distribution des robes. Il nous a fait aussi une déclaration allant dans le sens de l’apaisement. Je crois que si les choses vont dans ce sens, nous disons sans trop nous avancer que nous allons vers la suspension du mouvement de grève qui paralyse la justice de notre pays depuis plusieurs semaines », a lancé le président du Synamag.

Pour rappel, le cahier des charges du Synamag contient 30 points de revendications. Pour l’heure seuls 6 sont à l’ordre et constituent des préalables du mouvement d’humeur des magistrats.


YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs