Littérature : "Des contes pour la lune" de Merey Edna Apinda, en vente aux USA !

vendredi 8 avril 2016 Culture & people


C’est une belle victoire pour la littérature gabonaise. Une œuvre de l’écrivaine Merey Edna Apinda, "Des contes pour la lune", a été traduite en anglais et est désormais en vente aux Etats-Unis.

Longtemps confiné, le livre gabonais est à la conquête du monde. La dernière illustration est la traduction en anglais du roman "Des contes pour la lune" de la native de Port-Gentil, (capitale économique du Gabon), Merey Edna Apinda. L’écrivaine considère cela comme une étape importante dans sa carrière. "Aujourd’hui, je suis heureuse de voir mon parcours couronné par la traduction intégrale, en anglais, de mon recueil de contes dont le titre est ‘’DES CONTES POUR LA LUNE’’ Le titre en anglais est THE MOONLIGHT TALES. La traduction a été effectuée par une jeune lectrice américaine du nom de Beth Johnston, avec un avant-propos du Professeur Cheryl Toman, qui est professeur de français, Directrice du programme d’études ethniques de La Case Western Reserve University (Cleveland, OHIO)".

Ce livre faisant la fierté de la littérature gabonaise est constitué de 4 contes.A en croire l’auteure, "il s’agit de la vie en général, des tracasseries politiques et déboires amoureux". Merey Edna Apinda fait parler les animaux qui portent un regard sur le monde et ses nombreuses absurdités. Elle le fait de façon intelligente avec une forte dose de poésie pour inviter les humainsà réfléchir sur plusieurs maux dont les conflits armés, la paix, la fraternité.

Celle qui a débuté dans l’univers du livre en 2004 avec "Les aventures d’Imya, la petite fille du Gabon" soutient "Qu’il est surtout question d’apprendre le vivre ensemble en toute amitié et sans hypocrisie".

La rencontre entre Merey et la traductrice s’est déroulée en 2010. "J’étais invitée pour une semaine par la Case Western Reserve University. J’y suis allée pour parler de mon œuvre, mon parcours de femme et de littérature gabonaise. Une matinée d’échange avec des lycéens de Cleveland, qui apprenaient le français en seconde langue, avait été organisée autour de mon recueil de contes, Des contes pour la lune. C’est de là qu’est parti le déclic pour Beth, qui découvrait là, ma plume et mon univers."

Les férus de lecture peuvent se procurer, l’œuvre "The moonlight tales" dans toutes les boutiques de vente en ligne. A noter que ce n’est pas la première fois que l’initiatrice et coordinatrice de l’événement ‘’Port-Gentil escale littéraire’’ est traduite. Son conte, "la longue nuit dans la forêt des abeilles" a été traduit en 2005 en arabe par une écrivaine de Tunisie. La nouvelle, "Il pleut sur la ville", a aussi été traduite en allemand,en octobre 2011, par un professeur d’université. Mieux, le texte a été publié en Autriche dans la revue universitaire PODIUM, sous le titre "Es regnetauf die Stadt".Tout ceci est une source vivante de motivation pour Merey Edna Apinda qui mûrit un peu plus le projet d’offrir au Gabon et à l’humanité des textes à la maturité incontestable.


YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs