LINAFP : Blaise Dianga réhabilité à la Présidence de la commission d’arbitrage

lundi 2 mai 2016 Sport


Après le tintamarre résultant de l’éviction peu orthodoxe de Blaise Dianga du poste de Président de la commission d’arbitrage de la Ligne Nationale de Football Professionnel (LINAFP) son président, Brice Mbika Ndjambou vient de se rétracter. Ce dernier a rétabli Blaise Dianga dans ses fonctions.

Voilà déjà plusieurs semaines que la commission de désignation des arbitres du National Foot 1 et 2 est sous les feux des projecteurs car amputée de certains de ses membres, limogés à la suite d’une note très contestée du président de la Ligue Nationale de Football Professionnel (LINAFP), Brice Mbika Ndjambou. Un souvenir appartenant désormais au passé. Et pour cause, le président de la commission d’arbitrage, Blaise Dianga, (plus qu’il s’agit de lui) a été rétabli dans ses fonctions par Brice Mbika Ndjambou, en personne.

Face aux arbitres, le président de la LINAFP avait récemment tenté de justifier sa décision en exposant les raisons ayant débouché sur le limogeage des membres de la commission de désignation des arbitres, au profit de nouveaux membres dont Tarcicius Binga, fraichement nommé au poste de vice-président de ladite commission, Didier Okouawa, premier membre, et Romuald Mougheka.

Dans tous les cas, après coup, le président de l’ancienne commission de désignation des arbitres, Blaise Dianga, membre à part entière élu au bureau depuis plus d’un an, a été rappelé à son poste. Autre point abordé lors de cette rencontre avec la presse, le redimensionnement de la subvention de l’état. Aux dires du président de la LINAFP, la subvention est arrêtée à 60 000 Francs CFA, (au lieu des 80 000 initialement donnés), pour les commissaires de match de D1 et à 40 000 pour ceux de la deuxième division.

S’agissant des arbitres FIFA du National Foot1, ils percevront désormais, en guise de prime 50 000 FCFA par match, au lieu des 70.000 de départ. Dans le même temps, leurs indemnités d’hébergement, de transport, de restauration, pour ne citer que celles-là seront revues à la baisse.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs