Les recommandations de la conférence « Quand les médias créent la paix »

mercredi 27 janvier 2016 Société & environnement


Organisée durant deux jours par l’UNITAR en collaboration avec le ministère de la Communication, la conférence sur le thème « Quand les medias créent la paix » a abouti sur plusieurs recommandations entre autres la formation et le renforcement des capacités des journalistes.

Le ministre de la Communication Alain-Claude Billie-By-Nze a tiré hier les rideaux de la conférence intitulée « Quand les medias créent la paix » organisée depuis lundi 25 janvier 2016 à Libreville par l’UNITAR en prévision des élections présidentielles et législatives à venir. Plusieurs résolutions ont été prises en vue d’une exploration des rôles et responsabilités des médias dans les processus de consolidation de la paix.

En effet, à la suite des débats qui ont eu lieu en présence d’une centaine de personnes de la société civile, des membres du gouvernement, des représentants d’organismes internationaux ( UNITAR , UNOCA ,UNESCO, OIF, la Fédération internationale des journalistes) et des journalistes gabonais, quelques recommandations ont été formulées.

 Il a été demandé premièrement aux pouvoirs publics de mettre tout en œuvre pour faciliter la formation des professionnels des médias au Gabon en garantissant les opportunités de formations initiales et continues de qualité tout en assurant le renforcement de capacité des journalistes en matière de traitement de l’information en période électorale. De même, faciliter l’accès à l’information notamment par l’adoption des textes spécifiques, définir et mettre en œuvre une stratégie de gestion d’information institutionnelle sur les réseaux sociaux, sont autant de préconisations retenues .

Au second plan, il a été proposé aux professionnels des médias la mise en place d’une plate-forme professionnelle pour les journalistes gabonais la redynamisation de l’application de la charte des droits et des devoirs des journalistes au Gabon, l’appropriation et la vulgarisation du code de bonne conduite pour les journalistes de l’Afrique centrale en période électorale. Il s’agira également d’encourager les bonnes pratiques basées sur la vérification de l’information publiée sur les médias en général et sur les réseaux sociaux en particulier. Constituer des réseaux de sources fiables sur les réseaux sociaux.

Aux partenaires et autres organisations internationales la conférence a recommandé d’accompagner et de soutenir les journalistes et les institutions nationales dans la mise en œuvre de leurs projets à travers divers mécanismes.

« Votre présence à nos côtés pendant quarante-huit heures a traduit le fruit d’une coopération riche et dynamique pour soutenir des actions qui permettent aux états d’évoluer dans un climat pacifique. La rencontre est le commencement de la paix. Ces deux jours de discussions ont fait la démonstration de l’importance du thème général et de la pertinence de nos travaux.

Ces deux jours ont également été une opportunité majeure pour mieux nous connaitre, mieux nous apprécier et mieux construire ensemble des recommandations que chacun en ce qui le concerne s’empressera, j’en suis sûr de mettre en œuvre pour l’évolution de notre pays. « Je voudrais en ma qualité de ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement prendre l’engament de faire un compte rendu fidèle à son excellence Ali Bongo Ondimba au Pr Daniel Ona Ondo premier ministre et l’ensemble du gouvernement les recommandations qui ont été faite et les engagements qui seront ce de l’état gabonais et des institutions.Avant de clore mon propos je voudrais formuler le vœu que l’UNITAR et l’ensemble des partenaires qui nous accompagnent dès aujourd’hui continue à œuvrer pour le développement du Gabon.Mais au-delà pour l’établissement du dialogue et de paix dans les pays d’Afrique et dans le monde en général.

Je déclare clos les travaux de cette conférence de l’UNITAR et le gouvernement gabonais consacrer à la problématique « Quand les médias créent la paix » a conclu Alain-Claude Billie-By-Nze 


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs