Les Panthères du Gabon U23 battues en match amical au Congo Brazzaville

lundi 11 mars 2019 Sport


Montée de toutes pièces, la formation gabonaise U23 de football qui affrontera le Ghana en double confrontation dans le cadre des éliminatoires de la CAN de cette catégorie le 23 mars prochain à Accra a été battue (3-0) en amical par son homologue du Congo Brazzaville, samedi 9 mars.

Composée par Claude Albert Mbourounot, l’équipe nationale du Gabon U23, a quitté Libreville pour Brazzaville dans l’anonymat le plus complet pour une première partie de préparation en vue du match qualificatif de la CAN, contre le Ghana le 23 mars prochain. Samedi dernier, l’équipe gabonaise qui ne fait pas l’unanimité n’a pas fait le poids devant l’équipe nationale du Congo en amical (3-0).

Composée dans le secret sans aucune publication officielle devant la presse, l’équipe U23 du Gabon est vouée d’avance à l’échec selon certains spécialistes du football local. Avec des joueurs peu en forme, n’ayant que deux journées de championnat national dans les jambes, le coach Mbourounot qui semble ne rien maîtriser dans cette équipe affrontera à nouveau la formation congolaise ce mardi 12 mars.

« Après cette étape congolaise, la sélection nationale U23 devrait s’envoler pour le Togo afin de poursuivre sa préparation et d’y disputer une autre rencontre amicale internationale, cette fois face aux Eperviers U23 du Togo le dimanche 17 mars 2019 à 15h au Stade municipal de Lomé  »
«  Cap sera ensuite mis sur le Ghana pour la rencontre officielle prévue le 23 mars 2019 à l’Accra Stadium  » indique un communiqué de la FEGAFOOT.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs