Les conclusions d’Afro baromètre

jeudi 2 juin 2016 Speciales

La présentation des résultats de la dernière enquête d’Afro baromètre, menée en septembre dernier au Gabon et dirigée par le centre d’études et de recherche en géoscience politique et prospective (CERGEP), a été rendu public mercredi 1er juin. Cette troisième présentation du genre a mis l’accent sur l’accès à la santé, l’éducation, le chômage et les infrastructures routières.

Le bilan des études menées âr Afro baromètre révèle que les résultats obtenus permettent de transmettre les préoccupations du peuple gabonais quant aux priorités dont le gouvernement devrait se saisir dans le cadre de l’investissement. C’est pourquoi, dans les résultats communiqués par les experts d’Afro baromètre, les Gabonais mettent l’accent sur l’éducation et la formation. Il faut dire que le chômage constitue une importante préoccupation pour les Gabonais. Ces derniers sont d’avis que la formation permettra de résoudre à terme le chômage.

Les 2/3 des personnes interrogées déclarent que le gouvernement doit prioriser l’éducation et la santé. Par ailleurs, plus de 3/4 des Gabonais déclarent que la performance du gouvernement en matière de création d’emplois est mauvaise.
A en croire les 1 200 personnes interrogées, par ordre de priorité, le gouvernement doit s’attaquer à la santé (55%), l’éducation (48%), le chômage (34%) et les infrastructures routières (30%).

Pour rappel, Afro baromètre est un réseau de recherche non partisane qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et les questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique.


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs