Les agents municipaux appliquent la loi au marché de Mont-Bouët

mardi 24 mai 2016 Speciales

Les agents de la mairie de Libreville ont saisi et détruit plusieurs marchandises des commerçants exerçant au marché de Mont-Bouët, hier lundi 23 mai courant. Une descente effectuée dans le cadre de l’application de la décision de fermeture hebdomadaire, (tous les lundis) pour le nettoyage du marché.

Les autorités municipales de Libreville n’y sont pas allées avec le dos de la cuillère, hier au sein du plus grand marché de la capitale gabonaise. Lesquelles autorités n’ont pas hésité à brûler les marchandises des commerçants récidivistes de Mont-Bouët. En effet, le lundi le marché est fermé pour raison de nettoyage. Par conséquent, toute activité commerciale y est interdite, et ce, depuis belle lurette. Malgré cette mesure, de nombreux commerçants passent outre. Suffisant pour provoquer l’ire des agents municipaux qui ont fait régner l’ordre par la force.

Une action, d’ailleurs approuvée par plusieurs riverains. " Les agents de la Mairie ont le droit de détruire ces produits, parce que le lundi est le jour où le marché doit être nettoyé, pour qu’ils puissent vivre et vendre dans de bonnes conditions d’hygiène" a déclaré André, riverain rencontré sur les lieux.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs