Législatives 2018/Haut Ogooué : Idriss Ngari et Malika Bongo, seuls coureurs sur le boulevard !

lundi 1er octobre 2018 Politique


Si ailleurs, dans d’autres départements comme La Mpassa, à Franceville, Lebombi Leyou, à Moanda, ou les plateaux, à Leconi, les candidats du Parti Démocratique Gabonais, (PDG), devraient batailler dur contre ceux de l’opposition pour assurer leur victoire à Bongoville dans le département de Djouori-Agnili et à Ngouoni dans celui de Lekabi-Lewolo, Malika Bongo et Idriss Ngari peuvent dormir d’un sommeil du juste. Les deux candidats PDG n’ont aucun ou presque pas de concurrents pouvant compromettre leurs chances d’être élu députés à l’Assemblée nationale.

C’est un scrutin sans suspens pour Malika Bongo Ondimba à Bongoville et Idriss Ngari à Ngouoni, la seule inconnue étant désormais le taux d’abstention. Mais rien pour l’heure ne semble indiquer que les électeurs dans ces deux localités ne se mobiliseront pas en leur faveur. Même si à Bongoville, Saturnin Odouma, un proche de la famille présidentielle a brisé le silence du fait accompli pour se positionner en indépendant, dans la circonscription, ce positionnement est vécu comme une action désespérée et suicidaire. Nombreux en effet sont ceux qui estiment que la candidature de l’indépendant semble relever de la simple figuration devant celle de la fille du président qui, en plus du soutien de son père, a déjà réussi à rallier à sa cause, un certain nombre de cadres du département dont l’ancien directeur général de la CNSS, Désiré LASSEGUE et Alexi Ndouna.

Et comble de l’adoubement, que ce soit à Bongoville, le chef-lieu ou dans tous les villages du département de Djouori-Agnili comme Ekala1, Ekala 2, Souba, Kabaga, etc. toutes les affiches ou presque ne montrent que la seule figure de Malika Bongo comme « Notre député ». La stratégie des cadres qui la soutiennent est, en réalité de la faire élire sans aucune contestation possible. Surtout qu’il s’agit d’une localité où l’opposition, quel qu’elle soit, n’a pratiquement aucune place et donc aucune chance d’espérer remporter quoi que ce soit. Le département étant le berceau du pouvoir, il est tenu de montrer l’exemple en offrant aux candidats investis par le PDG, un score de 100%. Ce qui laisse peu de place, pour ne pas dire peu de chance à l’indépendant Saturnin Odouma, souvent accusé d’ingratitude pour n’avoir pas laissé le champ libre à la candidate du parti au pouvoir comme c’est le cas à Ngouoni où le Général Ngari, député sans discontinuer depuis 1996, se positionne encore aujourd’hui comme le candidat de « L’espérance dans la continuité ».

Entre plébiscite et fait accompli…

La continuité, c’est bien ce que les populations du département de Lekabi Lewolo semblent avoir approuvé. Car que ce soit à Ngouoni ou dans les villages du département comme Ondili, Eyouga, Omoy, Assiami, etc. ces dernières ne daignent même pas s’offusquer de la longévité à l’Assemblée nationale de l’ancien Ministre de la Défense. Bien au contraire ils semblent l’approuver, au regard, disent-ils des résultats du Général qui a réussi à faire de Ngouoni, l’une des plus belles villes, sinon la plus belle ville du Haut-Ogooué. Les villages ne sont pas en reste puisqu’ils bénéficient tous de l’électricité et d’une route bitumée parce que situés tous sur l’axe Franceville Okondja. Dans un tel contexte du fait accompli, même l’opposition, si elle existait dans le coin, aurait eu toute les peines du monde à se faire élire.

Surtout qu’à Bongoville comme à Ngouoni, l’idée de l’opposition n’est pas souvent celle de l’adversaire politique uniquement, mais celle d’un traître, d’un ennemi et donc d’un vrai diable au sens propre du terme. Qu’il s’agisse donc des législatives ou des locales, c’est un scrutin sans suspens qui se joue à Ngouoni et à Bongoville. Autant dire que la victoire est désormais assurée, même au péril de la démocratie.


Leno KOLEBA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs