Législatives 2018 /Département de l’Ogoulou : Benoit Nziengui demande l’annulation du scrutin

lundi 5 novembre 2018 Politique


Benoit Nziengui, candidat de l’Union pour le Progrès National, (UPN), vient d’introduire un recours à la Cour constitutionnelle pour obtenir l’annulation du scrutin, remporté par Alain Boungouerès du Parti Démocratique Gabonais, dans le 2ème siège du département de l’Ogoulou Mimongo.

Dans le 2e siège du département de l’Ogoulou Mimongo, les élections législatives sont loin d’être terminées. Et pour cause, Benoit Nziengui de l’UPN demande l’annulation du scrutin remporté par Alain Boungouerès du Parti Démocratique Gabonais (PDG). Selon Benoit Nzengui, candidat de l’UPN, l’élection législative au 2e siège de l’Ogoulou a été entachée d’irrégularités. Le candidat de l’UPN soutient que des représentants de l’opposition ont été expulsés des bureaux de vote. Il en veut pour preuve le cas de Boussiengui Jean Wilfried à Bilengui. La modification des résultats dans certains bureaux (Ndlr : Etéké II, Yéno, Ekembelé et Massika ), le bourrage des urnes à Bilengui et Mossigué, le transport des urnes par les équipes du candidat PDG, et ce, en excluant les vice-présidents de l’opposition, entre autres,
sont autant de griefs formulés par le candidat de l’UPN.

A cela s’ajoute l’opacité autour de l’affichage des PV dans chaque bureau de vote conformément à la loi 7/96 régissant l’organisation des élections politiques au Gabon. Dans la même foulée, le plaignant fustige la corruption des électeurs dans les bureaux de vote, comme cela a été selon lui le cas de Yéno et Nombo par Mimanda Jean Hilaire. « Eu égard à ce qui précède, nous demandons le rétablissement des résultats d’Etéké II, l’annulation des bureaux suivant : Bilengui, Mossigué, Ekembelé et Yéno. Dans le pire des cas, nous demandons l’annulation complète du scrutin au 2e siège du département de l’Ogoulou », a déclaré Benoit Nziengui


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs