Le salon des jeunes entrepreneurs : Carrefour de l’entreprenariat

lundi 1er février 2016 Economie


Afin de lutter contre le chômage au Gabon, le salon des jeunes entrepreneurs qui a ouvert ses portes samedi 30 janvier a fourni les rudiments et outils pour créer une entreprise et trouver des marchés à travers la présentation des programmes du gouvernement qui permettent aux jeunes de pouvoir adhérer aux différents programmes et accéder aux marchés publics

Organisée sous le thème : « Entreprendre au Gabon, une solution pour sortir les jeunes du chômage », la 1ère édition du salon des jeunes entrepreneurs de Libreville qui s’est ouverte samedi 30 janvier 2016 a vu la participation de plusieurs invités et exposants. Cet espace riche d’échanges a permis d’apporter de nouvelles perspectives aux entrepreneurs gabonais à travers les explications des intervenants qui ont également édifié l’assistance sur l’environnement favorable à l’entreprenariat au Gabon.

Avec une Fonction publique qui n’embauche plus, car saturée è hauteur de 104.000 fonctionnaires pour plus d’un million d’habitants, il est alors important que davantage de jeunes gabonais s’initient à de nouvelles opportunités en devenant autonomes et en saisissant les opportunités qui s’ouvrent à eux notamment à travers la création d’activités génératrices de revenus ce, malgré les embûches car ‘’Un entrepreneur est celui qui transforme des difficultés en opportunités’’.

Les agences comme l’Agence Nationale de Promotion et d’Investissement, le fond d’insertion et de réinsertion, l’Agence de promotion et de formation professionnelle, le Conseil national de la jeunesse et autres sont là pour inciter et accompagner les jeunes entrepreneurs.

Des pans entiers de l’économie gabonaise ne sont pas suffisamment exploités par manque de formation et d’orientation, tels que le secteur de l’agriculture qui avec le Projet Graine offre 20 000 emplois en perspective, les métiers du bois (scieries, menuiseries), la métallurgie avec l’ouverture du Complexe de Moanda qui devrait susciter des contrats de sous-traitance par conséquent générer la création d'emplois de PME. « Celui qui veut faire, trouve des solutions, celui qui ne veut pas faire, trouve des excuses  » a déclaré un penseur.


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs