Le projet goal Bikelé bloqué par un conflit Fégafoot/entreprise adjudicataire

mardi 4 octobre 2016 Sport


Après la restitution du site du projet Goal de Bikelé, (Centre technique des équipes nationales) par l’entreprise adjudicataire GTBE à la Fédération gabonaise de Football(Fegafoot), une requête de versement de dommages et intérêt estimés à 140 millions de francs CFA déposée il y a quatre mois au tribunal de première instance de Libreville par ladite entreprise dénonçant une rupture unilatérale de son contrat constitue aujourd’hui un sérieux obstacle pour la suite des travaux effectués à plus de 60%.

Le site de regroupement sportif de Bikelé, (financé par le Programme d’Assistance Financière, PAF, de la Fifa), en construction depuis plus d’une décennie n’a pas encore fini de faire parler de lui. L’entreprise GTBE qui s’était vue attribuer la conduite des travaux par le président du bureau de Normalisation est à couteau tiré avec la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot) de Pierre Alain Mounguengui contre qui elle a porté plainte auprès du tribunal de première instance de Libreville, pour rupture unilatérale de contrat .

En effet, se sentant lésé par son partenaire qui a décidé de rompre le contrat après qu’elle a it effectué des travaux dont la qualité a été validée par un audit du cabinet Veritas à deux reprises, la société GTBE, a décidé en réclamation de ses droits de porter l’affaire devant les tribunaux.

JPEG - 117 ko
Vue sur les bâtiments inachevés du projet Goal de Bikélé

Selon plusieurs observateurs, la requête déposée au tribunal de première instance de Libreville par GTBE qui réclame des dommages et intérêts estimés à 140 millions de Francs CFA annonce la poursuite d’un long feuilleton qui n’est pas près de prendre fin maintenant, empêchant ainsi la livraison de ce chantier dont les infrastructures auraient pu servir pour la CAN 2017 que le Gabon va abriter en janvier prochain.

Accusé d’être l’obstacle dans la livraison de chantier du projet Goal Bikelé, les dirigeants de la Fégafoot gagnerait à jouer sa partition en s’asseyant autour d’une table avec les représentants de l’entreprise GTBE pour aboutir à un dénouement heureux dans cette affaire. Surtout quand on sait que ce bras de fer entre les deux parties empêche la Fifa d’attribuer de nouveaux financements au Gabon dans le cadre de projets futurs.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs