Lancement officiel par le Président de la République du programme GRAINE dans l’Ogooué-Lolo

Webmaster Gaboneco samedi 13 février 2016 Economie


Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a procédé au lancement, le mardi 15 décembre 2015, du programme GRAINE dans l’Ogooué-Lolo.

Après l’Ogooué-Ivindo, le Woleu-Ntem, et la Ngounié, la Gabonaise des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés (G.R.A.I.N.E) a été officiellement lancée dans l’Ogooué-Lolo mardi 15 décembre par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, accompagné de membres du gouvernement.

Le Chef de l’Etat a remis des agréments et titres fonciers à 17 coopératives sur un total de 96 qui se sont déplacés avant de visiter les sites agricoles de Ndjokale, de l’ex-mission de Lastourville et l’usine de transformation de bois de la Société de Bois de Lastourville (SBL).

Le Président de la République a tenu à réaffiermer sa détermination à mener le Gabon vers l’autosuffisance alimentaire : « Je vous rappelle que le programme G.R.A.I.N.E. a été pensé et décidé pour résoudre un grave problème dont souffre le Gabon à savoir : faut-il continuer à dépenser hors du pays chaque année 300 milliards ou bien réorienter de si fortes sommes au bénéfice de nos populations si celles-ci se mettent désormais à produire de la nourriture pour le Gabon ? »

Le programme G.R.A.I.N.E a permis jusqu’à présent de créer 627 emplois directs et 489 emplois indirects. En outre, depuis août 2015, 55 compatriotes inscrits dans le cadre de ce projet suivent une formation d’apprentissage aux techniques agricoles en Malaisie pour une période de 4 mois.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs