La presse lue par l’Agitateur : Le grand retour d’Ali Bongo Ondimba !

vendredi 22 mars 2019 Speciales


Selon un communiqué publié jeudi dernier par la Présidence de la république, Ali Bongo Ondimba qui vient de passer près de cinq mois à l’étranger pour cause de maladie, rentre officiellement au pays ce samedi 23 mars. Pour marquer les esprits, et comme on pouvait s’y attendre, les ténors du régime ont appelé la population à se rendre massivement à l’aéroport Léon Mba de Libreville pour l’accueillir. Un retour qui, de facto, place l’opposition devant le fait accompli en coupant court à sa revendication de la vacance du pouvoir.

« Le président de la république, Ali Bongo Ondimba, qui se trouvait en convalescence à Rabat au Maroc, après un accident vasculaire cérébral survenu à Ryad en Arabie Saoudite le 24 octobre dernier, doit rentrer samedi », écrit le quotidien L’Union qui rapporte que « le Vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou et le parti démocratique gabonais ont appelé les Gabonais à la mobilisation pour ce retour ». L’Union qui explique par ailleurs que « l’absence du numéro un gabonais a suscité plusieurs débats, dont celui relatif à la vacance de pouvoir au sommet de l’Etat ou non. Ce débat toujours d’actualité hier encore, a fait couler beaucoup d’encre et de salive, aussi bien dans le camp de la majorité qui défend la thèse du non que celui de certaines forces de l’opposition et de la société civile qui soutiennent plutôt le pour ». « Dans tous les cas » conclut le quotidien, « comme soutiennent d’autres acteurs de la vie publique, Ali Bongo sera déjà là ».

Ali Bongo rentre, ou encore Ali Bongo Ondimba rentre au pays ce samedi 23 mars, affichent en Une les sites d’informations en ligne, Gabonreview et Gabonactu. Et Gabonactu de rappeler que « lors de ses deux dernières arrivées au Gabon depuis son accident vasculaire cérébral, Ali Bongo Ondimba n’a pas bénéficié du protocole habituel tant à l’arrivée qu’à son retour au Maroc. Ce silence protocolaire », poursuit le site, « a alimenté les rumeurs dans le pays, laissant croire que le président de la République présenté à la population via des vidéos n’était pas réellement Ali Bongo Ondimba, mais une mascotte. La présidence de la République, encore moins le gouvernement ont peu communiqué sur l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba », conclut Gabonactu.

Nzouba Ndama, le nouveau leader de l’opposition ?

C’est l’interrogation à la Une du journal Le Temps, qui revient sur les résultats enregistrés par le parti Les Démocrates (LD) aux dernières élections locales et législatives. « Avec plusieurs députés et conseillers locaux, le parti de l’ancien président de l’Assemblée nationale se place normalement comme la deuxième force politique du pays. Un rang qui place Guy Nzouba Ndama en très bonne place sur l’échiquier politique nationale, notamment dans le camp de l’opposition ». En effet, poursuit l’hebdomadaire proche de l’opposition modérée, « Guy Nzouba Ndama, lors du deuxième anniversaire de son parti, a annoncé la création d’une nouvelle coalition, la coalition démocratique de l’opposition (CDO). Ce qui ne vise manifestement pas une réunification de l’opposition autour de Jean Ping, mais plutôt du président de Les Démocrates ». Le journal Le Temps, qui conclut que « si de 2014 à 2016, l’ancien président de l’Assemblée nationale avait été devancé sur le terrain par Ping, les récents scrutins viennent, en revanche, de conférer désormais à son parti une indiscutable avance au plan institutionnel en le propulsant comme deuxième force politique à l’Assemblée nationale. Une position qu’il va, à n’en point douter, jalousement œuvrer à conserver et à renforcer ».


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs