La presse lue par l’Agitateur : "Face à la nation", entre satisfécit et déception !

samedi 8 septembre 2018 Speciales


Dans une émission intitulée "Face à la Nation" la semaine dernière, Ali Bongo Ondimba a tenté, tant bien que mal, de répondre aux questions préalablement triées et enregistrées de certains Gabonais. Toutes les problématiques ou presque étaient au menu de cet échange avec des journalistes, eux aussi triés sur le volet pour la circonstance. Le social avec l’insécurité grandissante dans les grands centres urbains, le taux élevé du chômage, la politique avec la libération des prisonniers politiques, l’économie avec la relance économique. Dans la presse locale, les commentaires divergent entre satisfaction et déception.

« Ali Bongo olympien », jubile Gabaon qui affiche en Une, la photo tout sourire du Chef de l’Etat gabonais. « Les réponses du président de la République à l’occasion de cette émission semblent avoir rencontré l’assentiment des Gabonaises et des Gabonais », écrit l’hebdomadaire proche du pouvoir, visiblement satisfait de la prestation du numéro un gabonais. Gabaon qui poursuit d’ailleurs son concert d’éloges : « Le nombre très élevé des préoccupations relevées est un indicateur palpable que les Gabonais ont apprécié le concept de face à face. Il faut cependant déplorer que le Chef de l’Etat n’ait pas disposé d’assez de temps pour développer ses réponses relatives à l’insécurité, au chômage des jeunes, aux bourses d’études, à l’entrepreneuriat, au logement, à l’eau et à l’électricité, à la diversification de l’économie, à l’agriculture, à la décennie de la femme, à l’égalité des chances et au fonds d’initiatives départementales (FID) ».

Analyse contraire pour La Concorde qui se demande quel crédit accorder encore aux discours présidentiels. « Les Gabonais étaient devant leurs petits écrans. Ceux qui pensaient que, pour une fois, Ali Bongo allait les édifier sur les problèmes et les différentes crises que traverse notre pays, ont été finalement déçus, donnant ainsi raison aux nombreux sceptiques qui n’ont même guère abandonné leurs films et autres feuilletons sur les chaînes internationales pour accorder, ne fut-ce qu’une petite attention aux propos de leur président. Pour ces derniers, le jeu n’en valait pas la chandelle. Il était effectivement face à la nation, mais que de redites teintées d’un nihilisme lassant », s’insurge La Concorde, furieuse contre ce qu’il qualifie d’échec de cette opération de communication présidentielle.

"Confusion des genres"

Nku’u le messager, lui, enfonce le clou dans ce qu’il qualifie de confusion de rôles entre un Ali Bongo Chef de parti et Chef d’Etat au cours de ce "Face à la Nation". « Il avait manifestement deux casquettes, Ali Bongo, lors de la nouvelle émission télévisée "Face à la Nation", celle de Chef de parti, le Parti Démocratique Gabonais, et celle de Président de la République, Chef de l’Etat. Et les téléspectateurs ont eu du mal à le situer, tant la confusion des genres était flagrante », s’emporte l’hebdomadaire proche du pouvoir.

Nku’u le messager qui soutient qu’en posant la question des prisonniers politiques, une Gabonaise, Annie Léa Meye a tapé dans le mille en mettant Ali Bongo face à ses responsabilités de Président de la République. Lequel, manifestement refuse de se conformer à l’accord politique du dialogue d’Angondje, qui recommande entre autres résolutions, la libération des prisonniers politiques. Et en balayant la question d’un revers de la main, sous prétexte qu’il n’y aurait pas de Gabonais incarcérés pour leurs opinions, Ali Bongo a préféré une fuite en avant.


L’agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs