La presse gabonaise lue par l’Agitateur : Le report de la rentrée scolaire à la Une

lundi 17 octobre 2016 Speciales


Le report de la rentrée scolaire au Gabon alimente les colonnes des journaux parus la semaine écoulée.

‘’Englué dans un gouvernement qui excelle dans le pilotage à vue, on peut s’interroger sur ce gros retard lié à l’orientation des enfants admis à un concours d’entrée en sixième, dont les résultats ont été proclamés en juin dernier. Où étaient les services compétents du ministère de tutelle ?’’ S’interroge le journal Le Temps.

‘’Ce renvoi de la rentrée des classes est le signe patent de la fébrilité du gouvernement. Une question d’amateurisme. On ne peut parler de rentrée si les préalables ne sont pas respectés. Les proviseurs et les censeurs ne savent pas s’ils seront maintenus dans leurs établissements respectifs. Aucune affectation ou mutation n’est à l’ordre du jour.‘’ Fait remarquer l’hebdomadaire Echos du Nord.’’

‘’C’est en principe le 10 octobre dernier que les établissements publics devaient reprendre les cours pour le compte de l’année scolaire 2016-2017. ‘’ Rappelle le journal Matin Equatorial. ‘’Pourtant, poursuit le journal, un communiqué (du ministère de tutelle) précisait que seuls les établissements publics étaient concernés par le report sine die des cours, au motif que l’orientation des élèves admis en 6ème se fasse, la livraison des tables bancs à l’intérieur du pays, les affectations et nominations des enseignants ainsi que d’autres mesures d’accompagnement n’étaient encore effectives.’’, rappelle le journal Matin Equatorial.

‘’Visiblement le ministre n’est pas prêt. Il ne l’est pas au niveau de destinations des admis en sixième, car à ce jour, aucun parent n’est fixé sur l’établissement d’accueil de son enfant. Il est encore moins sur les affectations et mouvements des personnels administratifs des différentes structures.’’ Relève le journal Echos du Nord.

‘’En pareille période de l’année, les cours, dans certains établissements publics, auraient déjà commencé dans les mêmes conditions difficiles que le CONASYSED dénonce depuis 2009. Mais cette année, le hold-up électoral de l’usurpateur Ali Bongo est passé par là.’’, Conclut le journal La Loupe.

‘’Il n’y a qu’en pays ‘’Moutouki’’ comme le Gabon où l’on prépare la rentrée scolaire en début de mois d’octobre, mois au cours duquel dans les pays bien organisés où tout est planifié et prévu longtemps à l’avance, les cours amorceraient déjà leur vitesse de croisière’’, constate le journal Moutouki
‘’…L’incapacité de ce gouvernement à faire reprendre les cours se justifierait par le fait que nous sommes dans un système politique où les hommes sont plus forts que les institutions qu’ils sont censés représenter au lieu du contraire.’’ Analyse le journal.‘’Une rentrée scolaire ne peut être donc par conséquent assujettie à l’organisation d’un processus électoral, quelle qu’en soit la nature et le vainqueur de ce scrutin.’’Conclut le journal Moutouki.

Le quotidien L’Union a quant à lui publié une interview du ministre de l’Education nationale dans laquelle il égrène les raisons du report. Pour Florentin Moussavou, ‘’ce sont les contingences environnementales qui nous imposent de prendre un peu de temps. Temps qui découle à la fois de l’examen et de l’analyse que nous faisons des questions pédagogiques, administratives mais également et surtout des questions de qualité et des capacités en infrastructures. Mais la rentrée des classes est déjà programmée et planifiée. Elle aura lieu dans les tous prochains jours.’’ Promet le ministre de l’Education nationale.


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs