La presse gabonaise lue par l’Agitateur : La naissance du parti des Démocrates

lundi 20 mars 2017 Speciales


Une nouvelle formation politique est née. Elle a pour nom : Les Démocrates. Elle s’ancre dans l’opposition. C’est l’ancien président de l’Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama qui a été porté à sa tête à l’issue d’un Congrès constitutif. La presse gabonaise a consacré ses colonnes à cette nouvelle formation.

‘’L’ancien président de l’Assemblée nationale (PAN), candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016 avant son ralliement à Jean Ping, candidat consensuel de l’opposition, vient de rebondir en qualité de président du nouveau parti Les Démocrates, à l’issue d’un congrès constitutif tenu par les militants de cette formation politique. Un nouveau parti né des cendres de l’Alliance pour un nouveau Gabon (ANG) du Dr Séraphin Akuré-Davain.’’ Rapporte le journal Echos du Nord}

.

’’Pour Guy Nzouba Ndama, les ‘’Démocrates‘’ aujourd’hui rangés dans l’opposition pour l’alternance, ne comptent pas s’y établir à vie. Nous n’envisageons point d’y faire carrière. Car l’opposition, ai-je coutume de dire, n’est ni une fonction, ni une profession. Notre formation politique a donc vocation à conquérir le pouvoir dans la moindre de ses dimensions’’ Ces postures données par Guy Nzouba Ndama appellent désormais le peuple gabonais à la mobilisation afin de montrer qu’il est insubmersible…’’ Relève le journal L’Aube.

‘’Désormais à la tête d’une formation supranationale, Les Démocrates, renchérit le journal Le Nganga, Guy Nzouba Ndama a habilement dilué les fortes personnalités de son ancien mouvement en les casant dans sa nouvelle formation…Il s’agit maintenant de résister dans le temps aux manouvres de déstabilisation du régime qui a accueilli cette nouvelle formation comme un front anti Ping. Il fera ce qu’il faut pour que les deux alliés se tournent définitivement le dos, en isolant un camp. Ou fabriquant un nouveau Ndemezo Obiang. Les Démocrates sont prévenus.’’ Clame le journal.

‘’Comme on le voit, poursuit dans la même veine le journal Le Mbandja, il faudra désormais compter avec cette nouvelle force de l’opposition gabonaise dont l’assise sur le plan national ne fait l’objet d’aucun doute’’ Conclut Le Mbandja.

‘’Il ne fait guerre d’illusion sur l’ancrage de sa trouvaille, fait remarquer Matin Equatorial, Les Démocrates dans le grand nord. A cause de son aversion de l’homme fang. Il est peu probable que Vincent Ella Menié ratisse large dans son fief le moment venu. Il a beau en faire le secrétaire général de son parti, cela risque de coincer si l’Union nationale et Démocratie nouvelle entrent dans la danse. Ce qui n’est pas à écarter au moment où le jeu politique va s’exacerber face aux enjeux. Commente Matin Equatorial.


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs