La Fagaricine 532 un espoir pour les futures mamans malades du sida et celles atteintes du VIH voulant procréer !

mercredi 24 septembre 2008 Santé

La Fagara, plante typiquement gabonaise amplement utilisée dans la médecine traditionnelle locale, constituerait-elle un nouvel espoir pour les futures mamans ? Actuellement, cette plante est la base d’un médicament ; la Fagaricine 532, un immunostimulant.

Le 23 septembre dernier, le professeur Bruno Eto, directeur du laboratoire TBS Transcell-Lab de la faculté de Médecine Xavier Bichat de Paris présentait à Libreville au Gabon à l’Institut de l’économie et des finances (IEF), son nouveau médicament, la Fagaricine, un puissant immunostimulant naturel ouvrant de nouvelles perspectives pour le traitement des malades du Sida, notamment pour les enfants et les femmes enceintes pour qui le traitement est compatible.

En effet, la Fagara est une plante gabonaise amplement utilisée dans la pharmacopée locale. La Fagaricine est l’un des premiers médicaments issu de la pharmacopée traditionnelle qui parvient à obtenir les agréments de l’OMS Afrique et l’OAPI. Le professeur Eto, éminent chercheur et enseignant dans diverses universités à travers le monde, explique dans cette interview la portée de son nouveau médicament et la situation actuelle de la recherche pharmaceutique en Afrique.

Les spécificités de ce médicament sont simples. Pour ce qui concerne la Fagaricine 532, c’est un immunostimulant. Les immunostimulants sont en fait des médicaments qui renforcent l’immunité de l’organisme. Ce n’est pas un antirétroviral qui lutte contre le virus en tant que tel, mais des tests cliniques ont montré que c’est un immunostimulant, autrement dit, ils ont une immunité faible. Les personnes immunodéprimées avec toutes les autres maladies de l’informel et toutes les autres maladies qui détruisent les défenses de l’organisme, sont concernées par la prise de ce médicament. La Fagaricine 532, une nouvelle note d’espoir pour les malades du sida et notamment, les femmes atteintes de la pandémie voulant procréer.


Gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs