La Chronique de l’Agitateur : Ping, corruption à grande échelle

vendredi 24 juin 2016 Speciales


Les Ping, pendant qu’on dort et qu’ils nous distraient avec leur opposition situationniste, se font leur beurre.

On croyait que l’opposant Jean Ping était aussi propre que Martin Luther King ou Barack Obama. Ping, de par sa grande gueule d’effronté sénile, incarnait à nos yeux la très haute sainteté. Il aurait même pu être béatifié par Rome à sa mort. Jusqu’ici on pensait que seul le clan Bongo était cité dans des affaires en eau trouble. Mais voici que le site Médiapart vient de remuer les dessous sombres d’un individu qui ne se prend pas vraiment pour de la merde.

En lisant les révélations de Médiapart, Ping par son fils aîné, Franck Ping, faisant office de société écran, se faisait tranquillement son beurre. Dans chaque grand contrat de l’Etat, Ping, ou du moins son fils aîné interposé, empochait des retro commissions. Le salopard aurait empoché ‘’des millions de dollars de commissions occultes sur plusieurs marchés étatiques décrochés par une multinationale chinoise Sinohydro’’, écrit Médiapart.

Les commissions perçues se chiffreraient à plusieurs dizaine de millions de dollars. Cette entreprise chinoise spécialisée dans la construction des barrages aurait versé à Frank Ping des commissions occultes de 8 millions de dollars dans le seul marché concernant le barrage du Grand Poubara dans le sud-est du Gabon à quelques kilomètres de Franceville. Le projet avait coûté à l’Etat gabonais la bagatelle de 200 millions de dollars.

Tous les marchés de Sinohydro décrochés aussi bien au Gabon qu’au Cameroun où la multinationale chinoise opère, auraient permis à Franck Ping d’empocher 17 millions de dollars.

Si la police française en est à diffuser des infos confidentielles, par presse interposée, mettant à mal un Jean Ping, il y a lieu de s’interroger sur le crédit accordé à cet individu par Paris. La France se serait-elle finalement rendu compte de l’enracinement de l’individu dans ses amours génétiques qu’elle décide de procéder au grand déballage ?

Et si Ping était le candidat de la Chine à la prochaine présidentielle du 28 août prochain ?


L’Agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs