La chronique de l’Agitateur : Oyé Mba ira-t-il, cette fois-ci, jusqu’au bout de son rêve ?

jeudi 28 avril 2016 Speciales


’Le plus grand écueil réside en la destitution du président Ali Bongo Ondimba et je suis déterminé à aller jusqu’au bout’’, dixit Casimir OyéMba, ancien Gouverneur de la BEAC et ancien Premier Ministre, candidat déclaré à la présidentielle d’août prochain pour le compte de son parti l’Union nationale(UN). Il est tout de même curieux que ce monsieur sans relief se déclare candidat de sa formation politique au sein de laquelle il ne pèse pas lourd et dans laquelle il est loin de faire l’unanimité.

Ce personnage aux allures rustiques a fait une sortie médiatique au cours de laquelle il a exposé son plan de relance du Gabon dont l’essentiel se résume à l’assainissement des finances publiques et la destitution du président Ali Bongo Ondimba. C’est ce qu’on appelle faire de la diversion. C’est à quelques mois de la fin du mandat du président Ali, donc près de 7 ans après, qu’il abuse ses ouailles avec des histoires à dormir debout. Pourquoi ne pas simplement la fermer, s’il n’a rien à dire, au lieu de nous déverser des salmigondis dignes d’un esprit obtus ? On le croyait pourtant un peu capé, mais au fur et à mesure qu’il nous déverse des tas d’inepties, on déchante, on se demande bien s’il n’a pas désappris à force de fréquenter le ramassis d’individus qui écument l’Union nationale (UN), c’est même à croire que son cerveau amorce déjà la phase de vieillissement des cellules pour déboucher sur l’état de sénilité qui guette des gens de son âge.

Quel crédit accorder à un tel programme venant de cet individu en qui tout le monde avait cru dans les années 90 lorsqu’il débarquait dans ses grands sabots, en messie, à la tête du Gouvernement sous Bongo-père ?Avait-il seulement opéré ce qui, aujourd’hui, constitue le socle de son projet de société ‘’l’assainissement des finances publiques’’ ? Pourtant les finances publiques n’avaient jamais connues une quelconque embellie lui qui passait pourtant pour un expert venu sortir le Gabon de son marasme économique.

A la présidentielle de 2009, l’homme s’était dégonflé juste à la veille du vote. Prétextant des pressions de la part de hautes personnalités de la sous-région. Donc un homme facilement persuasif, à croire une girouette sur qui on ne peut compter. Pour bien montrer que les choses ne seront plus comme en 2009, le chrétien Oyé Mba a juré devant ses ancêtres que même si c’est le Pape qui lui demandait de retirer sa candidature, il irait jusqu’au bout. Avec son physique aride, fagoté dans des costumes quelconques avec une démarche de chasseur de gibiers, il a intérêt à se relooker s’il veut séduire une partie des habitants de Zamaligué, son village qui ne gardent pas de bons souvenirs de lui depuis que lui le croyant catholique avait carrément refusé d’aider à la réfection de la toiture de la petite paroisse de ce village. Le candidat déclaré est très proche de son argent. Sans état d’âme, il est prêt à vous laisser mourir plutôt que de sortir un radis.
L’homme est mauvais, des témoignages à ce sujet sont édifiants.


L’Agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs