La chronique de l’Agitateur : Mort au foot !

mardi 19 avril 2016 Speciales


Le championnat espagnol passionne follement les Gabonais. Lorsque sont programmés des matchs dans le cadre de ce championnat, c’est tout le pays qui a les yeux rivés sur le petit écran parce que ne voulant pas manquer une miette de seconde de cette orgie footballistique. Lorsque l’une ou l’autre équipe met le ballon au fond des filets, tout le pays s’enflamme de colère ou se masturbe à cœur joie selon qu’on est pour le Real de Madrid ou pour le FC Barcelone.

A croire des demeurés, sociopathes ou une horde d’abrutis qui hurlent jusqu’à se faire peter les tympans. Voir des désœuvrés courir sur le gazon vert comme des décervelés derrière une boule en cuire, avec leurs mollets poilus, est donc si jouissif au point d’entrainer des passions ! Le président Ali Bongo Ondimba, grand supporter du football, se tape même le luxe de s’encombrer de deux conseillers en football. Déco, ancien joueur du FC Barça et Léon Folquet, ces deux individus sont payés pour le travail de conseiller.

C’est quoi, au fait, le boulot d’un Conseiller de foot ? Éclairez-moi s’il vous plaît, moi qui ne pige que dalle. Fait-il des prédictions astrologiques sur l’issue d’un match de foot ou bien, est-il une sorte de sorcier ou un trader du sport qui fait de la spéculation sportive sur fond de gros placements financiers ? Donc ces salopards, me diriez-vous, sont payés pour une sinécure, donc un boulot qui n’en est pas un, disons un boulot inutile !

Moi qui ai lu des tonnes d’essais philosophiques, tous les auteurs de l’Ecole de Frankfort, du Collège de France, ch’uis même pas Conseiller d’un Directeur général ! Vraiment le monde à l’envers ! Et ces joueurs, dit-on, sont payés à prix d’or pendant que moi je me contente du pipi de chat ! Leur boulot, loin d’être des désœuvrés, c’est courir derrière une boule ! On leur accorde même une subvention qui est passée de 4 milliards à 3 milliards. Oh, nom de Dieu ! L’argent du contribuable versé à des individus dont le boulot est de poursuivre une boule en cuir !Il n’y a rien de plus révoltant lorsque des milliards de FCFA issus du trésor public échouent dans les poches de soi-disant joueurs professionnels.

La FIFA est la plus grande fabrique de fortune. Plutôt que de siphonner l’argent du contribuable, cette organisation mafieuse doit prendre les choses en main. Outre la FIFA, les mécènes et autres supporters de foot doivent mettre leurs salaires au service de la cause ou plutôt du vice.

Car le foot est un vice, une drogue dont les dealers que sont les Sepp Blatter, Michel Platini et Issa Hayatou doivent terminer en prison. Moïse Katumbi, ancien Gouverneur du Katanga en RDC, finance bien ‘’le Tout puissant Mazembé’’. Il a de l’argent à jeter. Nos mécènes doivent emboîter le pas afin de laisser respirer le trésor public qui a d’autres priorités.


L’Agitateur

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs