La Chronique de l’Agitateur : Les charognards sortent du bois !

mercredi 5 décembre 2018 Speciales


Si votre enfant vous pose cette question : « Papa c’est quoi les fake news dont tout le monde parle ces derniers temps ? » Vous répondrez : « C’est une arme de destruction massive aux mains de criminels autrement appelés cybercriminels qui pourrissent la vie de paisibles citoyens. A l’instar des Jihadistes poseurs de bombes, ils en ont fait une spécialité. Ils s’investissent des heures entières, scotchés à leurs claviers pour nous pondre, avec une exubérance maladive, le produit de leur imagination débridée. Internet a donné l’occasion à de petits cons illuminés de faire chier le monde. « Lorsque nous débâtions au comptoir, ils se taisaient, mais avec l’arrivée d’internet, ils s’invitent au débat », soupirait un intellectuel américain. Et l’italien Umberto Eco du collège de France ne dit pas autre chose : « Les réseaux sociaux ont donné le droit à des légions d’imbéciles qui avant, ne parlaient qu’au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel »

Quoi pour arrêter ces « légions d’imbéciles » surtout qu’ils avancent masqués ? Aucun système de veille ne peut faire le ménage afin de nous débarrasser de cette raclure qui s’y prend à cœur joie lorsqu’il lui vient à l’esprit de bousiller, en un laps de temps, toute une vie, une réputation bâtie des années durant. Les fake news auront été le plus grand raté de cette invention qu’est internet et c’est bien dommage que des salopards s’en soient appropriés pour en faire un outil de propagande de la débauche mentale.

Depuis qu’il est su de tous que le président de la République est ‘’temporairement indisponible’’, selon la Cour constitutionnelle, nombreux sortent du bois et instrumentalisent les spécialistes de fake news. Même des momies politiques, à l’instar de Mba Abessole, sont convaincues que leur heure a sonné. Obnubilées par ce qui fait le buzz sur les réseaux sociaux où des activistes au service de forces obscures, sur fond de fake news, donnaient le président de la République pour mort, cette masse d’abrutis multiplie des sorties espérant se refaire une santé politique, parce que convaincue que le moment est bien venu pour réaliser leurs rêves. Mba Abessole, dans sa course folle vers le palais du bord de mer, fait désormais feu de tout bois ; distribue des coups à tous ceux qu’il croit être des obstacles à son destin. L’actuel ministre du Sport et de la Culture, Alain-Claude Billie by Nzé, fait partie de ceux-là qu’il a placés dans sa ligne de mire. Qu’a fait ce ‘’petit’’, qui a même l’âge de son fils, pour le transformer en adversaire ? En fait, le père Mba Abessole est ce baobab qui veut tout entraîner dans sa chute. Comme il est convaincu que Alain-Claude est sa fabrication, et que le petit prend du galon là où il laissé des plumes, il faut l’abattre. C’est, de son point de vue vraisemblablement, un acte de haute trahison, surtout que son petit ne va plus lui faire allégeance comme au bon vieux temps de sa magnificence Rpégiste. On comprend pourquoi il rue dans les brancards faisant de son ancien poulain la source de sa déchéance. D’où la haine viscérale qu’il voue au ministre. Ah pauvre Billie by Nzé ! Pourtant s’il veut renouer avec ses vielles amours, il peut tout bonnement revêtir le costume d’opposant alimentaire et arrêter d’emmerder le petit. Ce monsieur a tout d’un aigri, un type qui nourrit des complexes, mais attention à la dépression ! Paul n’est pas seul dans cette posture de gens qui donnaient le président pour mort et affichaient clairement leurs ambitions.

Mais, depuis que le président de la République a été vu avec le Roi du Maroc Mohammed VI en suite avec la délégation des officiels gabonais venus lui rendre visite, nombreux déchantent et voient leurs rêves se briser…


L’Agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs