La chronique de l’Agitateur : Drôles de sacs pour homme !

mercredi 23 novembre 2016 Speciales


Je n’ai rien contre les tendances dominantes dans l’air du temps, mais lorsque celles-ci heurtent les convenances sociales établies, il y a lieu de s’en inquiéter.Surtout qu’elles ont tendance à s’imposer à tous comme les nouveaux canaux esthétiques hors desquels vous passez pour un parfait ringard.

Toute création artistique liant esthétique et ingéniosité faisant partie des œuvres de l’esprit, est libre et ne saurait certes s’enfermer dans la rigidité des conventions sociales influencées par un clergé qui entend faire régner l’ordre ancien, mais il y a des frontières à ne pas franchir. C’est pourquoi, il a été établi des codes de bonne conduite que l’on confond souvent avec l’éthique. J’ose espérer que vous ne m’accuserez pas d’homophobie. Je respecte les choix sexuels de tout un chacun. Chacun est libre de ses orientations sexuelles, l’essentiel c’est de les assumer ! Il s’impose, de nos jours, une tendance de sacs à mains ‘’homme’’ aux allures douteuses. On assiste de plus en plus à une féminisation des sacs pour homme qui font plus femme qu’homme.

Rien qu’à regarder le design esthétique, il ne se fait aucun doute qu’il s’agit bel et bien de sacs pour femmes. Quelle n’est pas la curiosité que ces sacs suscitent auprès des femmes lorsqu’ils sont portés par la gent masculine ? Ne nous trompons pas, certains créateurs de modes ont cette tendance insidieuse à nous imposer des modèles qui sont, en fait, le reflet de leurs penchants sexuels. Ceci est vrai dans tous les compartiments d’accessoires entrant dans la gamme esthétique. C’est ainsi que nous avons toute une panoplie de vêtements à l’allure androgyne. On ne sait plus trop bien s’il s’agit de vêtements d’hommes ou de femmes. Une confusion vraisemblablement voulue par ces créateurs de modes qui, pour la plupart, ont une sexualité douteuse voire ambiguë.

Finis nos attaché-case en cuir, nos sacoches à cuir tannée, bref de véritables basiques ayant traversé des siècles de mode. Place désormais à ces monstruosités ridiculement portées par des gens de sexe masculin. Il faut les voir déambuler et les exhiber à longueur de journée, ils arpentent nos rues sans la moindre gêne, tenant dans leurs mains ces gadgets inesthétiques. A cette allure, il ne serait pas rare que monsieur et madame confondent leurs sacs respectifs vu qu’il n’y a plus de différence entre un sac masculin et un sac féminin.

La confusion va même au-delà. La lingerie n’échappe pas à cette nouvelle règle. Des strings pour homme, nom de Dieu ! Vous soupçonnez sans doute mes goûts un peu baroques pour ne pas m’accommoder des nouveaux canons esthétiques ! On voit même des tee-shirts au derrière rallongé comme s’il s’agissait d’un code de reconnaissance entre membres appartenant à un même club de gens aux mœurs peu conventionnelles. Certains, dans cette nouvelle offre de vêtements et de gadgets un peu bizarres pour la horde poilue, affichent clairement qu’ils sont passés de l’autre côté. A vous de décoder.

Il est vrai que nombreux s’y mettent par effet de mode sans trop saisir la subtilité du message subliminal que l’on veut faire passer. Mais pour certains qui ne sont nullement victimes de la dictature des modes, ils entendent imposer un ordre esthétique en phase avec leur préférence sexuelle qui, pour eux, doit être considérée non pas comme des pratiques contre-nature ou contre-culture, mais comme une autre version des habitudes culturelles de l’homme injustement estampillée contre-nature que la société doit absolument intégrer et accepter. Le mariage gay vise un tel but.


L’Agitateur

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs