L’entreprise Necotrans sur le point de quitter le Gabon

samedi 22 octobre 2016 Economie


Le départ du Gabon de Necontrans, firme multinationale française spécialisée dans la logistique internationale se dessine tout doucement. Le groupe envisage si l’on en croit certaines sources, de vendre ses actifs détenus au Gabon.

L’information n’est pas encore officielle mais fait grand bruit dans les colonnes des médias. Necotrans, acteur majeur au Gabon dans le secteur de la logistique terrestre et maritime serait prêt à céder ses parts détenues au sein de la Société des terminaux de conteneurs du Gabon (STCG). Cette décision a été motivée par l’affolement du secteur du commerce maritime mondial qui n’augure pas de bonnes perspectives pour le groupe français.

L’objectif principal du groupe, dénicher des fonds pour faire face aux tensions de trésoreries dont il est victime depuis peu. Preneur en vue, le Groupe Bolloré, principal concurrent du groupe Necotrans au Gabon et un peu partout dans le monde où les deux entreprises sont établies.

Turbulences

Depuis le déclenchement de la crise internationale du secteur pétrolier, plusieurs entreprises mondiales sont impactées par cette mauvaise conjoncture. Necotrans tout comme ses concurrents d’ailleurs n’y échappe pas. Pour y faire face et tenter de maintenir le cap de ses activités en particulier au Gabon, Necotrans avait eu comme alternative en mai 2016, le licenciement de plus de 100 agents et la mise en place d’une stratégie de départs volontaires. C’est dire que l’entreprise traverse une période difficile au Gabon.

Depuis trente ans, Necotrans se positionne en Afrique comme un acteur majeur de la logistique. Au Gabon, la contribution du groupe dans le transport des fret a permis de faciliter la vie à des milliers de personnes.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs